Studio Bien à Vous

5 choses auxquelles j’ai pensé en regardant le nouveau vidéoclip d’Evelyne Brochu

L'extrait « Maintenant ou jamais » et son vidéoclip sont tout simplement sublimes.

Quand l’auteur-compositeur et interprète Félix Dyotte a présenté sa chanson C’est l’été, le grand public a pu découvrir la douce et mielleuse voix de son amie, la comédienne Evelyne Brochu

Pour moi, par contre, le talent d’Evelyne n’était pas une grande surprise. Il y a un peu plus de 10 ans, alors que je visitais mon ami Olivier chez lui, j’ai écouté par hasard une superbe version de Both Sides Now de Joni Mitchell. Envoûtée, j’ai demandé à Olivier qui chantait et il m’a répondu que c’était Evelyne, alors fraîchement sortie du conservatoire, qui était venue chez lui pour enregistrer un démo de voix pour un obscur projet.

Ceci dit peu importe les raisons qui ont fait que ce n’est qu’aujourd’hui seulement qu’elle présente son projet musical (on le saura peut-être la semaine prochaine quand on la rencontrera pour une entrevue), je suis heureuse que le monde entier puisse ENFIN se laisser envoûter par sa voix à la fois cristalline et onctueuse.

Comme je le disais donc, on peut aujourd’hui visionner le vidéoclip de sa chanson Maintenant ou jamais, réalisé avec sensibilité par Jeanne et Patricia de Studio Bien à vous

Voici 5 choses auxquelles j’ai pensé en le regardant.

1 — LES COULEURS! Du doux pour les yeux avec une palette de tons naturels, chauds, rosés. Si j’étais synesthète, je dirais que ce sont les couleurs de la voix d’Evelyne.

2 — J’aime beaucoup le côté catchy-pop de sa chanson et ça me rappelle la pop française des années 80 comme celle d’Elsa (bravo à Félix Dyotte, qui a écrit et réalisé la chanson; je suis retournée en enfance pendant quelques minutes) :

…ou encore celle de son altesse royale Stéphanie de Monaco :

3 — J’espère qu’elles ont tourné le clip pendant la fin de semaine parce que pour avoir travaillé quatre ans dans le gratte-ciel en face de l’hôtel où se situe l’essentiel du clip, on voit TRÈS BIEN les gens nus qui regardent par la fenêtre. 

4 — J’adore que le clip ait été réalisé par des femmes. Le « female gaze », quand vient le temps de montrer une femme qui passe du temps seule, fait toute une différence. C’est rafraîchissant de montrer la beauté de la solitude féminine sans sexualiser toute la patente. Parce que l’intimité c’est jamais juste du sexe. Et en tant qu’introvertie professionnelle, j’ai aussi soudainement beaucoup envie de m’organiser une petite « staycation » en solo dans un hôtel montréalais.

5 — Anecdote : un soir que je m’étais fait livrer une soupe wonton qui venait avec un biscuit chinois, j’ai publié une photo du message, que je trouvais particulier, sur Instagram :

Quelques heures plus tard, Jeanne, une des réalisatrices, m’écrivait, toute énervée, pour m’emprunter le message pour un tournage…

Bref, je suis vraiment contente d’avoir aidé Evelyne à ramener un jeune homme dans sa chambre.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les Anticipateurs cachent des kilos de cocaïne dans des poissons morts

Un nouveau vidéoclip pour le duo de Sorel.

Dans le même esprit