Germain Barre

5 choses tristes à faire en écoutant la nouvelle chanson de Safia Nolin et Patrick Watson

C'est bon pour les oreilles, mais un peu moins sur le moral.

Cette année, l’arrivée de l’hiver rime avec Safia Nolin et Patrick Watson. On connaissait leur talent respectif pour créer des chansons tristes, il allait donc de soi que les deux artistes collaborent éventuellement.

Cette alliance a mené à la production de la pièce Mélaconlie, un single dévoilé aujourd’hui sur lequel on entend le duo chanter son spleen.

Après tout, Safia Nolin et Patrick Watson sur la même chanson, c’est comme la quintessence de la musique triste réunie sur une balade qui vous donnera sans aucun doute une boule dans la gorge. Pour embrasser votre mélancolie, on vous a préparé une liste de 5 activités tristes à faire en écoutant ce nouveau single.

À vos mouchoirs!

1 — Faire un dégât

Peu de moments de solitude accotent cet instant après que vous ayez échappé votre pot de chili sur le plancher et que le contenu ait revolé partout sur le bas de vos armoires. Le pire avec un dégât c’est que vous n’avez que vous à blâmer, en plus d’être la seule personne qui pourra régler le problème.

Vous êtes à la fois le poison et l’antidote. Et vous verser une larme devant ce constat, avec vos bas tout sales.

2 — Sentir le hoodie de son ex

Vous l’avez gardé en vous disant que ça vous ferait un bon souvenir de votre relation. Mais ce soir, accompagné des mots de Patrick et Safia, vous le ressortez soudainement de votre garde-robe en le collant à vos narines : le hoodie de votre ex.

Et pendant que remontent (uniquement) les bons souvenirs de vos belles années, un sanglot s’empare de votre gorge.

3 — Regarder le solde de votre compte de banque

Seules les personnes avec une force de caractère en béton seront capables d’aller voir le solde de leur compte après avoir passé une soirée à boire dans un bar avec des amis.

Seuls les plus forts d’entre eux arriveront à rester de glace lorsqu’ils réaliseront qu’ils n’ont plus que 5,22 $ dans leurs poches. Les autres vivront une série de remises en question, avant d’aller s’acheter des ramens au dépanneur.

4 — Lire des poèmes d’Émile Nelligan

Comme des larmes d’or qui de mon cœur s’égouttent,

Feuilles de mes bonheurs, vous tombez toutes, toutes.

Tsé… Je veux dire…

5 — Réfléchir à l’avenir de la planète

15 minutes passées à lire des chroniques de Mario Dumont devraient suffire. Ensuite, vous pourrez fixer votre mur en abdiquant.

Sur ce, merci encore à Safia Nolin et Patrick Watson pour cette offrande musicale. C’est rough sur le moral, mais ça fait du bien aux oreilles!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Entrevue : Souldia en route vers la délivrance

Kevin St-Laurent n’avait que 15 ans lorsqu’il s’est mis à esquisser ses premières rhymes sous son alter ego Souldia. Inspiré par le franc-parler et […]

Dans le même esprit