Mieka Jewett

5 festivals d’hiver à découvrir

Le froid n'empêchera jamais le party de lever !

URBANIA et Volkswagen s’unissent pour vous faire découvrir les joies de l’hiver!

Si l’été reste la saison des festivals par excellence au Québec, l’hiver n’est pas à sous-estimer pour autant! Y a moyen de se faire du fun par chez nous et aux quatre coins de la province, même si elle n’est pas très carrée.

Pour vous encourager à sortir un peu de chez vous et aller vous trémousser/réchauffer en gang, voici cinq suggestions de festivals hivernaux qui proposent à divers degrés des événements musicaux dans le cadre de leurs activités.

Notez bien que les programmations ne sont pas encore toutes révélées, mais on vous invite à surveiller les sites officiels de chacun pour tous les détails!

Igloofest (17 janvier au 2 février)

Déjà bien connu des amateurs de musique électro de Montréal et d’ailleurs, le festival de musique « le plus froid au monde » en sera cette année à sa 13e édition. On lui souhaite de ne pas trop être affecté par la malédiction de son anniversaire! Et même si la programmation de 2019 est dévoilée, on peut encore écouter les mix d’une heure de quelques-uns des DJs invités lors de la dernière édition sur la page Mixcloud du festival. De quoi nous faire patienter d’ici janvier.

Bal des Neiges (1er au 18 février)

Plus familial, le Bal des Neiges prend d’assaut le canal Rideau chaque année depuis 1978! Les festivaliers du Québec et de l’Ontario peuvent visiter la plus grande patinoire naturelle au monde, classé comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre le patinage, des concerts et des DJs y sont présents chaque fin de semaine pour bonifier encore plus l’expérience.

Carnaval de Québec (8 au 17 février)

L’institution hivernale par excellence au Québec sera de retour! Apparus sous sa première forme en 1894, le Carnaval et son Bonhomme se sont taillé une place de choix dans nos cœurs et sont désormais incontournables. La programmation de 2019 n’est pas encore totalement connue, alors on peut toujours espérer quelques surprises dans le volet musical, comme en 2016, alors que Louis-Jean Cormier avait présenté le concert d’ouverture de l’édition.

Montréal en lumière (21 février au 3 mars)

Festival multidisciplinaire comme il s’en fait peu, Montréal en lumière allie gastronomie, musique, arts performatifs et fête foraine. Fondé en 2000, le festival prend depuis d’assaut le Quartier des spectacles au complet chaque hiver, offrant des activités aux familles ou aux fêtards qui ne veulent pas se coucher. La Nuit blanche du 2 mars promet justement de nous vider de toute notre énergie encore une fois.

Jamboree (22 au 25 mars)

Le plus jeune de ces festivals n’est pas à sous-estimer pour le potentiel de fun qu’on peut y avoir! Si le Jamboree, basé à Québec, propose d’abord et avant tout des compétitions de ski et de snowboard, le volet musique y est également bien important avec la présence de groupes punk autant que d’artistes électro. L’événement, qui s’inscrit dans le cadre de la Coupe du monde FIS, devrait réserver des belles surprises alors que les Planet Smashers et Valaire étaient les têtes d’affiche de l’édition 2018.

********

Si vous voulez rencontrer Bonhomme, rien de mieux que d’y aller en Jetta.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les Anticipateurs cachent des kilos de cocaïne dans des poissons morts

Un nouveau vidéoclip pour le duo de Sorel.

Dans le même esprit