5 mixtapes qu’on aimerait voir apparaître sur les plateformes de streaming

Arrêtez de niaiser et rendez les accessibles.

L’univers de la mixtape est fascinant. Ces sorties musicales oeuvrent souvent en marge de l’industrie musicale mainstream, et pourtant, ce sont souvent des produits que l’on considère comme des classiques. De nombreux rappeurs et rappeuses se sont fait connaître à coup de sorties gratuites sur des plateformes comme DatPiff. Certains en sont même devenus des habitués, comme Lil Wayne, Gucci Mane ou Curren$y.

Le problème avec ces albums, c’est qu’ils sont ensuite plutôt difficiles à trouver dans nos plateformes de streaming préférées, voir carrément absents. C’est le cas de Monster, une des mixtapes classiques de Future, qui vient tout juste de faire son entrée sur Spotify et autres. Ou bien encore Chance the Rapper qui a finalement ajouté ses excellents projets Acid Rap et 10 Day à la demande générale.

Pendant ce temps, une foule de mixtapes demeurent encore inaccessibles. En voici cinq que j’aimerais voir apparaître dans mon Apple Music!

Mac Miller – But My Mackin’ Ain’t Easy

Je suis un gros fan de Mac Miller. Déjà dans ses premières années, on pouvait voir que le jeune rappeur avait du potentiel. Sa première mixtape, lancée sous le nom de Easy Mac est encore une des mes préférées de son répertoire. Des beats très laid back, et un Mac Miller qui rappe à peine différemment qu’à la fin de sa carrière.

Si seulement plus de gens pouvaient apprécier cette oeuvre.

A$AP Rocky – LiveLoveA$AP

Honnêtement, je suis tombé sur le cul en réalisant que cet album n’était pas disponible sur Apple Music. WTF. C’est un des meilleurs projets d’A$AP Rocky, et celui qui m’a fait découvrir l’artiste. Cet album mérite définitivement d’être plus écouté, ne serait-ce que pour… en fait toutes les chansons là-dessus sont fucking bonnes, point final.

Alaclair Ensemble – Le roé c’est moé

Avant de se faire couronner pour le meilleur album hip-hop de l’année, Alaclair Ensemble roulait sa bosse depuis un bon moment déjà. Si jamais vous faites l’exercice d’explorer le Bandcamp de la famille du Bas-Canada, vous y découvrirez de nombreux bijoux cachés qui valent vraiment le détour. Dans ceux-ci, je compte entre autres leur projet Le Roé c’est moé, lancé en 2011. Lancé dans le plus fort du mouvement piu piu, c’est probablement un des albums les plus expérimentaux de la formation. 

Pour les fans de gros beats sales, je vous conseille d’écouter également Un PIOU PIOU parmi tant d’autres, un album majoritairement instrumental qui contient beaucoup de grosses basses. Ainsi que cette chanson beaucoup trop laid back pour la ligue. Clairement un de mes projets prefs du groupe.

Badbadnotgood – BBNG 1 et 2

Je survolais ma bibliothèque musicale et je suis tombé sur ces deux albums. En les voyant, je me suis rappelé à quel point je les ai BRÛLÉS quand j’ai découvert BADBADNOTGOOD. Sur ses premières sorties, le groupe de jazz nous montrait l’étendue de son talent à coup de reprises de beats hip-hop iconiques. Quand j’entends celle de Mass Appeal, ça me rappelle bien des souvenirs d’été enfumés.

Young Thug – Slime Season 2 

Finalement, qu’est-ce que serait un de mes articles sans une mention de Young Thug ? Au début de sa carrière, j’écoutais surtout Young Thug parce qu’il me faisait rire. Je me souviens du refrain de Stoner qui était aussi incompréhensible qu’un film de Lars Von Trier.

Par contre, c’est avec Slime Season 2 que Young Thug a fini par m’avoir. C’est une sélection de chansons avec des beats beaucoup moins « cheap » que ces précédents. Un mood vaporeux et sombre bien représenté par une de mes chansons prefs de ThuggaMind Right.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up