Camille DS & Guillaume St-Amand

5 questions, 5 chansons avec Renaud Blanchet

#TCHOUTCHOU

Renaud Blanchet, mieux connu sous le nom de renaud.odgrece, cumule les projets depuis sa sortie d’Occupation Double. Bien qu’il soit conscient que l’émission lui a offert une visibilité difficile à acquérir pour quiconque partirait de zéro, il ne veut pas « devenir un panneau publicitaire ».

Récemment, il est d’ailleurs sorti du cadre Instagram pour s’immiscer dans deux nouveaux univers : celui du spectacle, comme porte-parole pour Jurassic Park en concert, et celui de la radio, puisqu’il sera un Fantastique à Rouge FM pendant la période estivale.

Deux nouvelles aventures où la musique fera sa place à différents degrés, deux nouvelles aventures qui nous ont décidés à aller voir ce qui se cache dans le lecteur 8 pistes de sa locomotive.

5 questions

Tu es arrivé dans l’univers médiatique assez rapidement avec OD. On en connaît donc peu sur toi en dehors de ce que tu laisses paraître sur tes réseaux sociaux. Comment définirais-tu ton univers musical?

J’ai un univers musical assez diversifié. J’aime écouter du hip-hop dans ma voiture, je sélectionne de la musique québécoise en cuisinant et j’apprécie la musique classique, comme celle du compositeur et pianiste Ludovico Einaudi, en prenant mon bain. Oui, je suis un gars de bain!

Nouvellement porte-parole de l’évènement-concert présenté à la salle Wilfrid-Pelletier, tu as dit en entrevue que la musicalité de Jurassic Park a marqué ton enfance, pourquoi?

Je me rappelle qu’en regardant le film, la musique du film m’avait frappé et c’est encore le cas à ce jour. Les notes plus fortes lors des moments intenses et les plus douces durant des péripéties plus légères m’ont permis de mieux comprendre le crescendo de chaque étape du film. La trame sonore de Jurassic Park a été, en quelque sorte, le début de mon amour pour la musique. 

Tu te joindras à l’équipe de Véronique et les Fantastiques cet été. Toi, c’est quoi ton super pouvoir?

Mon super pouvoir est clairement mon sourire charmant! Je pense apporter une dose de bonheur et de positivité dans la vie des gens que je fréquente. Je souhaite d’ailleurs amener cette même énergie cet été en studio avec ma nouvelle équipe!

Quand tu te confies sur ton aventure à Occupation Double, tu n’hésites pas à dire que c’était un peu comme un monde parallèle. Si ces trois mois étaient une éclipse dans ta vie, à quoi ressemble ton quotidien aujourd’hui ?

Ma vie de tous les jours est bien simple et similaire à celle de tout le monde. Elle se résume pas mal à passer du temps avec mes proches, aller au gym environ trois à quatre fois par semaine et bien sûr, travailler #TCHOUTCHOU. [NDLR pour ceux qui évite la télé-réalité, Renaud est mécanicien de locomotive.] J’apprécie énormément la gastronomie alors, vous pouvez régulièrement me croiser dans un restaurant, un plat et un verre de vin à la main.

C’est quoi la chanson qui passe en boucle à la radio et qui te tombe sur les nerfs?

J’ai tellement écouté la même chose dans mon MP3 à Occupation Double qu’il y a des chansons que je ne suis plus capable d’entendre. Par exemple, chaque fois qu’Adele joue à la radio, je change de poste!

5 chansons

En terminant, quelles sont les cinq chansons que tu aimerais faire jouer dans les wagons de ton train?

Happy – Pharrell Williams

Ça prend une chanson de départ! C’est idéal pour commencer le trajet et mettre les passagers de bonne humeur.

On ne change pas — Céline Dion

Rien de mieux que des classiques pour la longue route et pour raviver la nostalgie des passagers.

Un beau grand bateau — Gerry Boulet

Dans la même veine, mettre des chansons que tout le monde connaît permet de faire un beau grand voyage.

Nuvole Bianche — Ludovico Einaudi

Pour le dernier quart de la route, j’irais avec ce pianiste classique que j’admire.

Canopée — Polo & Pan

Pour terminer le voyage, j’irais définitivement avec ce groupe qui fait partie de mes préférés.

Pour vous procurer des billets pour Jurassic Park en concert le 29 et 30 mars prochains à 19h30, c’est ici.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Beatfaiseur du mois : Mike Shabb

L'artiste veut changer le son de la métropole.

Dans le même esprit