6 trucs pour se sortir une chanson de la tête

Pour la prochaine fois où vous aurez Despacito qui joue en boucle dans votre cerveau.

Si vous lisez ces lignes, c’est sûrement parce que vous avez une estifi de toune coincée dans la tête. Ou pire que ça : seulement deux maudites phrases de la toune en question qui se répètent en boucle. C’est peut-être Bad Romance. C’est peut-être Barbies Resto Bar Grill. C’est peut-être même une chanson que avez déjà adorée avant qu’elle ne vienne envahir vos pensées à répétition et anéantir votre paix intérieure.

Laissez-moi vous aider avec ça.

Mais d’abord, sachez qu’un ver d’oreille qui persiste pendant plus de 24 h peut être le symptôme d’un trouble obsessif compulsif, d’un AVC ou d’une tumeur au cerveau. Si c’est vraiment intense, consultez un médecin. Est-ce que cette information terrifiante vous a fait perdre votre ver d’oreille comme un « BOUH ! » fait fuir le hoquet ? Non ? Alors, essayez plutôt ces trucs :

Stimuler son cerveau juste assez

Selon des chercheurs de l’Université de Washington, la clé pour reconquérir son cerveau serait d’engager celui-ci dans des problèmes qui vous demandent juste assez de concentration. Vous pourriez par exemple réciter vos tables de multiplication jusqu’à 12 ou encore résoudre une grille de mots cachés. La clé, c’est de ne pas tenter un exercice trop difficile, car votre cerveau irait se réfugier dans le confort de votre ver d’oreille ; ni un exercice trop facile, car vous le feriez de façon automatique.

Tenez : trouvez cinq anagrammes du mot ÉCRAN et mettez vos réponses en commentaires.

La thérapie cognitivo-comportementale

Que vous soyez ou non familier. ère. s avec le jargon de la santé mentale, la thérapie cognitivo-comportementale peut vous aider. Lutter contre les pensées envahissantes en essayant de les bloquer par la volonté est rarement productif. Tentez plutôt une approche positive et acceptante. Remplacez la pensée « cette estie de toune va me rendre complètement dingo. J’ai des pulsions meurtrières » par « c’est humain d’avoir des chansons dans la tête. Je vais savourer ce délicieux refrain de Despacito encore une fois. »

Mâcher de la gomme

Oui, ça sonne comme un remède de grand-mère, mais ça a été testé scientifiquement. Quand vous avez une chanson dans la tête, vous avez envie de la chanter. C’est la région du langage qui est engagée. Or, quand vous mâchez de la gomme, vous mobilisez votre bouche à répétition, ce qui « court-circuite » la même région du langage.

En plus, ça donne bonne haleine.

Écouter la maudite toune

Votre problème, c’est peut-être que votre cerveau n’arrive pas à passer à autre chose, car vous ne vous souvenez que d’un petit extrait de la toune. C’est contre-intuitif, mais essayez d’écouter la chanson fautive au complet. Parfois, il suffit de connaître la suite de la chanson pour enfin la laisser aller.

Combattre le mal par le mal

Si vous êtes un peu masochiste, vous pouvez carrément essayer de remplacer votre ver d’oreille par un autre ver d’oreille. Cette horrible playliste peut vous y aider. Attention ! C’est une véritable boîte de Pandore des pires chansons qui risquent de vous rester pognées dans la tête.

Écouter l’hymne britannique

Une autre étude suggère que certaines chansons pourraient agir comme un remède miracle aux vers d’oreille. Mais j’ai le malheur de vous annoncer que la chanson la plus efficace pour ça, c’est « Dieu protège la reine ». C’est peut-être parce que c’est la toune la plus ennuyeuse de tous les temps ?

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Bharda le pirate, le métalleux des garderies

Simon Tremblay mène une double vie. La plupart du temps, il est Simon l’éducateur, en poste depuis un an à la garderie au […]

Dans le même esprit