7 leçons de vie inspirées par Quincy Jones

Son entrevue publiée par le magazine Vulture est un exemple de franchise et de « badass-itude ».

Si vous aimez la musique, mais que vous vivez sous une roche, il y a quand même de bonnes chances que vous ayez entendu parler de cette entrevue qu’a accordée le légendaire producteur, arrangeur et compositeur Quincy Jones au magazine Vulture.

C’pas mêlant, l’entrevue est tellement remplie de potins, de confessions, de déclarations juteuses, que tout le monde et sa mère partagent l’article sur leurs réseaux sociaux.

Bien qu’il accorde rarement des entrevues, Mr. Q a toujours été aussi assumé dans ce qu’il dit, et à l’aube de ses 85 ans, il ne lui reste plus aucun fuck to give. C’est pourquoi ce discours d’une sommité musicale est d’une fraîcheur et d’une franchise toute bienvenue.

On a justement repéré dans l’entrevue quelques perles de sagesse qui pourraient avoir le potentiel de servir de grandes leçons de vie.

Faut dire que du haut de ses 28 prix Grammy, de son statut de légende du jazz, de la pop et du cinéma et de sa carrière qui couvre sept (SEPT!!!) décennies, Quincy Jones en a long à dire.

Voici donc 7 leçons de vie qu’on a retirées de cette fantastique entrevue.

Leçon 1

Si vous tenez à garder secret le fait que vous avez volé de la musique, évitez de travailler avec Quincy Jones. Michael Jackson, avec qui Jones a collaboré sur de nombreux projets, aurait volé certaines partitions, ou certaines progressions de notes à d’autres artistes, notamment à Donna Summer.

Leçon 2

Si vous avez assassiné John F. Kennedy, ne vous confiez pas à Quincy Jones.

Selon lui, c’est la mafia de Chicago qui serait responsable du meurtre. Mais chut! Faut pas en parler trop en public, dit-il pendant une entrevue avec un magazine à grand lectorat.

Leçon 3

Le rock c’est vraiment cool, mais faut jamais oublier que c’est la version blanche du R n’B. Ça fait pas de tort de s’en rappeler:

Leçon 4

C’est pas parce que vous révolutionnez la musique que Quincy Jones va vous respecter comme musicien.

Selon lui, les Beatles étaient les plus mauvais musiciens au monde. Faut dire que cette affirmation n’est pas si grave que ça, si on sait que les garçons de Liverpool ont appris à jouer un peu tout croche. Mais c’est justement ce son qui les a distingués et propulsés au sommet de la gloire.

Leçon 5

Si vous enregistrez une toune en studio (surtout avec 20 autres artistes en même temps), évitez de porter des bijoux qui font clink-clink dans le micro. Ça gosse. Parlez-en à Cyndi Lauper qui a gossé solide M. Jones lors de l’enregistrement de We are the World en 1985.

Leçon 6

Un des skills musicaux les plus précieux qu’on puisse posséder, c’est de savoir transposer musicalement ce que l’on ressent. Selon Mr Q, c’est la clé du talent; faut pas juste avoir de l’oreille, faut aussi avoir une bonne technique.

Leçon 7

Pour faire de la bonne musique, il faut garder l’oreille occupée. Selon M. Jones, c’est ce qui manque au rap, qu’il trouve parfois ennuyeux, à l’exception de l’oeuvre de Chance the Rapper et de celle de Kendrick Lamar, qui reçoivent tous deux l’approbation du monsieur.

Présenté par URBANIA Musique. Allez suivre notre page Facebook, il se passe plein de choses cool, là-bas!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up