Albums du mois : septembre 2019

Cinq albums à écouter (si c'est pas déjà fait).

C’est la rentrée! Je vais vous avouer ben franchement que je n’ai pas encore fini de rattraper les sorties des dernières semaines tellement tout le monde a fait paraitre de nouveaux albums. L’automne 2019 s’annonce prometteur et ça commence en force, comme vous allez pouvoir le constater avec mes cinq sélections du mois.

Je vous fais voyager un peu plus qu’à l’habitude ce mois-ci. C’est que Constellation Records a vraiment un automne hors pair et ils auraient eux-mêmes pu être les instigateurs de l’étiquette « champ gauche ». Mais n’ayez crainte : tout est bon pareil.

Mes sélections du mois sont donc les suivantes : le rap accrocheur de LaF, la pop de calibre internationale de Men I Trust, l’expérience langoureuse de Sandro Perri, le surprenant retour de Fly Pan Am et le stoner sombre de Lochness.

Citadelle, LaF

7ième Ciel, 27 septembre

Pour son « premier album » (premier pro, on s’entend), le sextuor hip-hop montréalais, grand vainqueur des Francouvertes 2018, n’y va pas de main morte. S’il restait un doute chez certains qu’une nouvelle génération de rappeurs était arrivée, c’est maintenant confirmé.

Puisant ses inspirations dans le rapkeb et dans les productions européennes et américaines en bons enfants de l’ère globale, les gars livrent ici un produit plus fini et léché que jamais. Tout ça, sans lésiner sur la qualité des textes et sur l’aspect dansant qui les aura fait connaître.

Pour en savoir plus, on vous a offert une belle entrevue la semaine dernière avec eux!

Oncle Jazz, Men I Trust

Indépendant, 20 septembre

C’est toujours impressionnant de voir des projets de la trempe de Men I Trust, formation qui fait partie de ces bands québécois qui sont presque plus connus à l’extérieur de la belle province que chez eux. Et ce nouvel album devrait contribuer à accroître leur notoriété à l’international.

Le groupe, originaire de Québec, s’est beaucoup transformé depuis Headroom en 2015, migrant vers une musique électro plus épurée. Ça aura visiblement été une formule gagnante puisqu’ils étaient à Coachella cette année. Ce nouvel album de 24 chansons contient sept des singles qui ont contribué à ce succès, dont l’excellente Tailwhip.

Soft Landing, Sandro Perri

Constellation, 6 septembre

Après sept ans d’absence, Sandro Perri nous offre son deuxième album en moins d’un an et force est de constater que le musicien montréalais n’a rien perdu, loin de là. Sur ce nouvel opus, il s’intéresse surtout à la notion du temps, y allant à fond dans le chill.

Puisant ses inspirations dans le soft jazz, le minimalisme, l’électro et les diverses musiques latines, il nous revient ici avec une musique ensoleillée, pleine de claves et de congas. On est accrochés dès les premières notes de Time (You Got Me), impressionnante chanson d’ouverture de 16 minutes.

C’est ça, Fly Pan Am

Constellation, 20 septembre

Les plus jeunes d’entre vous n’auront aucune idée de qui ils sont, mais Fly Pan Am sont des légendes à Montréal. Cela dit, 14 ans de hiatus, ça peut jouer sur la mémoire collective. La formation est pourtant bel et bien de retour et rocke toujours autant.

Membres de l’étiquette Constellation depuis leurs tout débuts (un split avec Godspeed You! Black Emperor), le quatuor n’a rien perdu de ses origines expérimentales, flirtant toujours avec le noise et la no wave dans un ensemble bruitiste et provocateur.

Black Smokers, Lochness

Indépendant, 6 septembre

On ne reviendra pas sur le débat à savoir si Montréal est vraiment une ville d’excellence du metal, mais reste que certains artistes ont le don de nous en convaincre. C’est notamment le cas de Lochness, nouvelle formation de stoner pesant.

Sur ce nouvel album de quatre chansons, le groupe offre une formule relativement classique sur le plan des sonorités, mais ça ne veut pas dire que c’est moins bon pour autant. Le trio excelle autant dans son bûchage que dans ses moments planants avec une belle maîtrise du psych et du fuzz.

Autres sorties notables :

Expansion Pack, Les Louanges

Bonsound, 27 septembre

Retour en force du jeune génie, qui se fait ici plus rap qu’auparavant.

La mort des étoiles, Les sœurs Boulay

Grosse boîte, 6 septembre

Les filles sont égales à elles-mêmes avec une collection de chansons douces à souhait.

Reprises Vol. 2, Safia Nolin

Bonsound, 20 septembre

L’un des deux EPs de covers de Safia paru le mois dernier.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up