Les albums du mois : Août 2017

Les cinq albums que vous devez écouter (si c’est pas déjà fait)

On le sait bien, vous n’avez pas toujours le temps de chercher pour trouver ce qui sort de mieux en musique chaque mois. (Insérez ici une phrase cute et déjà toute faite sur le rythme effréné de la vie contemporaine…) En plus, on s’entend-tu que ce ne sont pas les grands journaux ni les radios commerciales qui vont vous aider dans cette démarche de se tenir minimalement à jour sur les sorties d’albums émergents?

Et bien URBANIA est là, cher lectorat! À partir de maintenant, on vous dévoilera chaque fin de mois les cinq sorties d’albums que vous devez absolument connaître pour rester à jour avec ce qui se fait de mieux en musique, au Québec.

C’est peut-être l’effet de l’éclipse.

Pour le mois d’août 2017, vous remarquerez une agréable tendance involontaire à triper sur des premiers EP de trio, comme c’est le cas avec Vanille, Ghost Love et Save Yours. C’est peut-être l’effet de l’éclipse. Dans tous les cas, on vous parle de ceux-ci ainsi que de ceux de Vague Station et Eman & Vlooper pour cette première revue mensuelle.

My Grandfather Thinks I’m Going to Hell – Vanille

Étiquette : Sainte Cécile

Vanille, c’est avant tout le projet de la musicienne Rachel Leblanc, une fière Lavalloise. C’est son grand-père, qui n’est visiblement pas amateur de rock shoegaze brumeux comme le laisse présager le titre de l’album, qui a inspiré le titre de cette première parution. Le trio est complété par les deux gars du duo stoner Valery Vaughn, qu’on a pu connaître aux dernières Francouvertes.

Ceux qui, comme nous, sont parfois convaincus que les années 90 ont fini y’a pas plus de 15 ans gros max retrouveront avec plaisir le son du rock de leur décennie fétiche. Tout ça grâce à un band qui marie le goût sucré de la crème à glace et le mordant du cornet qui l’accueille bien souvent.

(À noter que l’image m’a surtout été inspirée par les cornets qui étaient justement servis au lancement du EP. Je suis pas encore aussi poète que ça…)

Bain de Peau – Vague Station

Étiquette Indépendante

Volontairement dans un style lo-fi (ou de basse qualité, en bon français) et aussi loin que possible d’un son commercial depuis maintenant près de deux ans, le projet d’Antoine Provencher continue de faire parler de lui. Le multi-instrumentiste de Québec, que l’on connaît aussi pour le festif groupe La Fête, a lancé ce mois-ci son quatrième EP, enregistré de façon 100% solo au Pantoum.

Vague Station nous emmène dans des territoires pas nécessairement très accessibles dès la première écoute.

Toujours plus planant et intime, Vague Station nous emmène dans des territoires pas nécessairement très accessibles dès la première écoute. Quand je dis lo-fi, c’est pas une exagération. Mais c’est ce qui finit par créer le charme du projet : un petit côté naïf et premier degré qui se prend pas trop au sérieux. Pis au final, quand on réussit à passer par-dessus ses premières réserves, il reste juste du beau!

One Lands – Ghost Love

Étiquette Indépendante

Dans une vibe plus 80’s, les fans d’Eurythmics et Depeche Mode seront heureux de savoir que leurs goûts redeviennent un peu plus actuels depuis le 18 août dernier. Avec son premier EP en carrière, le trio montréalais Ghost Love ramène les synthés cold wave à l’avant-plan musical.

Avec un guitariste trouvé sur Craigslist et une première séance d’enregistrements réalisée dans une maison de campagne dans le bout de Montpellier, en France, le trio intrigue un peu au départ. On en vient toutefois rapidement à bien apprécier la singulière noirceur qui se dégage des quatre chansons qui composent l’EP.

La Joie – Eman & Vlooper

Étiquette 7e Ciel

Ça fait déjà trois ans que l’illustre album XXL des membres du collectif Alaclair Ensemble est sorti! Le temps passe vite, mais les deux complices n’auront pas chômé entre-temps, continuant de faire paraître exclusivement de la qualité avec le reste de leur bande. L’album a tout de même été réalisé en famille, avec des apparitions de KNLO et de Modlee sur quelques pièces.

C’est quasiment chien pour toutes les autres sorties hip-hop du mois.

Si XXL avait remporté, à sa sortie, les prix d’album hip-hop de l’année à l’ADISQ et au GAMIQ, La Joie sera aussi un sérieux prétendant. Le nouvel opus reprend là où son prédécesseur s’arrêtait : des rythmes incisifs d’Eman, un beatmaking impeccable du maître Vlooper et une sélection de pièces qui s’en vont dans toutes les directions. Un vrai must! C’est tellement fort que c’est quasiment chien pour toutes les autres sorties hip-hop du mois, sauf peut-être la prochaine.

Pheonix – Save Yours

Étiquette Indépendante

Je triche un peu pour cette dernière entrée puisque le premier EP en carrière du jeune trio hip-hop montréalais est paru le 28 juillet dernier. Je pense que personne m’a m’en vouloir outre mesure anyway, parce que c’est particulièrement de la bombe comme sortie! Et elle est en formule PWYC sur Bandcamp en plus, donc ne boudez pas votre plaisir.

Composé des rappeurs Mitch Donovan, 36 Fahrenheit et Roby, qui gère également une sélection de prods de haute voltige, le trio est prometteur. Il se frotte déjà à des artistes « plus expérimentés » de la scène émergente, comme les mcs Fouki ou Ludo l’Humain qui font chacun une apparition punchée sur l’album. Le genre qui s’écoute bien sur le bord d’une piscine avec, au gros minimum, un double Piña colada.

Pour poursuivre la lecture : Écoute exclusive de l’album « Loveshit II (Blondie & the Backstabberz) » de Jason Bajada

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Dans le même esprit