Les albums du mois : juillet 2018

5 albums à écouter (si c'est pas déjà fait)

Juillet a été assez calme, niveau sorties d’albums. Tout le monde est en mode festival, parcourant les quatre coins de la province à la recherche de shows minimalement rentables, ce qui reste encore et toujours un beau défi. D’autres, toutefois, continuent de joindre l’utile à l’agréable et nous offrent un peu de nouveau matériel, ce qui ne fait jamais de mal.

Mes sélections de ce mois-ci : le post-punk juvénile de Trop Belle, l’étonnant pop-rock de Cam MacLean, les beats variés de Liam, l’énième parution de Fouki et les productions fruitées du couple Caro Dupont & KNLO!

Pour toiTrop Belle

Indépendant – 12 juillet

Un pastiche post-punk de bands à la Rita Mitsouko en plus conscient et humoristique, qu’est-ce que tu veux de plus? De l’animation en show avec votre humble serviteur? Ouin, ok, c’est le moment conflit d’intérêt de la chronique, mais c’est pas de ma faute si le band a composé des maudites bonnes tounes!

Mené par la voix sensuelle et stridente de Lolita Trop Belle et sa bande de franchouillards, le quintette dévoue sa musique à l’empowerment féministe, au sexyness assumé et à une nostalgie de bon goût. Un vrai truc de ouf, quoi! Pour mieux les découvrir, je vous invite à aller lire l’excellente entrevue de notre collègue Hugo Bastien.

Wait for LoveCam MacLean

Atelier Ciseaux – 6 juillet

Membre du duo Vesuvio Solo, le montréalais nous livre enfin son premier album solo complet! Sans s’éloigner du soft rock vaguement jazzy, vaguement slacker, mais 100% sexy, le guitariste explore sa propre masculinité et son rapport à l’amour sur huit chansons toutes aussi bonnes les unes que les autres.

Usant de son falsetto toujours efficace, le crooner se la joue astucieusement mystérieux. Il se livre à nous avec une universalité frappante sur une trame sonore qui n’est pas sans rappeler Sean Nicholas Savage, Tops ou Exit Someone. Je vous recommande vraiment de tout écouter d’une traite, les chansons s’imbriquant vraiment bien l’une dans l’autre.

SummitLiam

Indépendant – 9 juillet

Connu comme le beatmaker et DJ des projets ST x LIAM, Les drogues fortes et Jay Scott & Smitty Bacalley, celui qui se fait parfois appeler Liamliamliam nous offre encore une fois une mixtape instrumentale qui permet de bien constater l’étendue de son talent.

Polyvalent, le montréalais alterne entre productions plus funk, plus trap ou même plus soul sans toutefois s’égarer ou perdre sa signature sonore habituelle. S’il s’éloigne tranquillement pas vite des productions plus électro de Rekindle, avec lequel j’avais découvert l’artiste en 2016, on le sent néanmoins plus à l’aise que jamais.

La ZaytéFouki

7e Ciel – 13 juillet

Productif est un euphémisme pour parler de Fouki! Le jeune rappeur nous a habitués à un rythme de 2-3 sorties par année depuis ses débuts il y a deux ans et ce n’est pas une signature professionnelle sur un label qui allait le ralentir.

Faisant suite à Zay, son premier album complet, Fouki et sa zayquipe nous offrent un EP plus estival que le précédent opus. Sortant de ses habitudes, le MC a fait appel à Tommy Kruise, Clay & Friends et VNCE CARTER de Dead Obies pour appuyer Quiet Mike dans les productions des beats du mini-album. Si tout n’est pas particulièrement au point à mon avis, reste que les sonorités plus pop ont déjà su séduire son public et c’est tant mieux.

MultifruitsCaro Dupont & KNLO

Indépendant – 17 juillet

L’une des plus belles surprises musicales du mois, et pas qu’au niveau québécois! Le couple le plus cute du rapkeb récidive avec une mixtape estivale et juicy à un niveau pas possible qui nous arrache un sourire à tout coup.

Si l’on connaissait déjà les talents du rappeur lié à Alaclair Ensemble, et comme beatmaker sous son projet KenLo Craqnuques, c’est plutôt sa collègue et muse Caro Dupont qui a composé la majorité des claviers, en bonifiant les productions par son chum. Et disons-le, la symbiose des deux est phénoménale. Si l’instrumental peut parfois faire fuir certains auditeurs, Multifruits relève toutefois le défi par sa variété et ses enchaînements à tout casser.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

L’histoire du rap québécois en 10 chansons

Le rap québécois vit présentement une percée historique auprès du grand public, percée très attendue et possible entre autres grâce aux sites de […]

Dans le même esprit