Chris Almeida

« Altogether Unaccompanied » d’Helena Deland au compte-goutte

De la musique qu'on écoute comme on feuillette un vieil album photos.

Depuis presqu’un an déjà, Helena Deland nous plonge dans son univers un morceau à la fois avec sa série de chansons Altogether Unaccompanied. Une fois de temps en temps, un courriel m’annonçant la sortie de ses nouveaux morceaux vient embellir ma boîte de réception et ça fait partie des rares communiqués que je suis toujours contente de voir passer. Signée au label montréalais Chivi Chivi (Lydia Képinski), la jeune femme a choisi une façon de faire plutôt loin des EPs traditionnels. Elle nous livre ses pièces deux ou trois à la fois, au compte-goutte, ça laisse le temps d’apprendre à les aimer, à les savourer en attendant les prochaines.

La semaine dernière, ce sont les volumes III et IV de la série Altogether Unaccompanied, qui sont tombés dans mon inbox et dans mon oreille. Quelque part entre le folk, la pop et la synth pop, les morceaux se démarquent non seulement de par leur sensibilité, mais aussi par la nostalgie qui les habite. L’écoute, selon-t-elle, se ferait mieux en l’abordant comme un vieil album photos que l’on feuillette des années plus tard, que comme celle d’un EP traditionnel. Même s’ils sont liés entre eux, les souvenirs qu’elle nous y offre se tiennent très bien tout seuls et méritent qu’on s’y attarde.

« And if again we must go, this time. I know how to go about it like I don’t mind. It’s my plight. To you, my dear, again, good night. » – A Stone is a Stone, Altogether Unaccompanied, Vol. III

À fleur de peau

Ceux qui ont eu la chance de la voir en spectacle seront sûrement d’accord, Deland porte toute la vulnérabilité et la sensibilité de ses textes pendant ses performances. Au lieu d’être une faiblesse, c’est plutôt une grande force pour elle de se montrer aussi fragile sur scène. Ça crée une intimité toute particulière entre l’artiste et son public. On en ressort complètement fascinés.

Après plusieurs tournées, notamment en Europe, Helena sera de retour en ville pendant M pour Montréal pour un concert au Théâtre Fairmount avec Tess Roby le 16 novembre prochain. En attendant, les neuf chansons des volumes I à IV de la série Altogether Unaccompanied sont disponibles partout.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

L’histoire du rap québécois en 10 chansons

Le rap québécois vit présentement une percée historique auprès du grand public, percée très attendue et possible entre autres grâce aux sites de […]

Dans le même esprit