Bientôt du nouveau Lana Del Rey ?

La reine du « so sad, so sexy » serait bientôt de retour.

Avant Lykke Li, la reine du « so sad, so sexy » était Lana Del Rey. Lest we forget, la queen des moues tristes nous promet une nouvelle année toute en mélancolie et en regard langoureux avec un album à venir et une nouvelle chanson à paraître (probablement) dès la semaine prochaine.  

Lust For Life, son dernier opus, date de 2017 et comprenait un featuring avec The Weeknd sur la pièce titre ainsi que la présence d’A$AP Rocky sur Summer Bummer et Groupie Love. En 2018, Mariners Apartment Complex et Venice Bitch, les deux premiers singles de son plus récent album, Norman Fucking Rockwell, ont fait leur grand début en ligne.  

Outre ses intentions annoncées sur Twitter de vivre sa vie comme une influenceuse/vloggeuse, la fin de l’année aura aussi été marquée par l’annonce d’un nouvel extrait qui pourrait paraître la semaine prochaine. Dans un live Instagram, une Lana habillée d’un pyjama fuchsia parlait à ses fans de ce nouveau morceau : « I think I’m putting a song out January 8th, but I’m not a thousand per cent on it. Maybe the eighth. ». Comme d’habitude, tout n’est jamais très clair avec Elizabeth (de son vrai nom).

Selon Pitchfork, la chanson en question serait hope is a dangerous thing for a woman like me to have — but i have it. Au moment d’écrire ces lignes, l’extrait que Pitchfork avait inclus dans son article n’est plus disponible et rien n’est paru de façon officielle sur les réseaux sociaux de l’artiste. Des sources, dont NME, ont laissé entendre que l’album pourrait paraître le 29 mars prochain. À suivre.

Pour l’instant, on ne sait que peu de choses sur Norman Fucking Rockwell. L’album a été annoncé en septembre dernier lors de la sortie de Venice Bitch. À ce moment, on rapportait que l’opus avait été produit en collaboration avec Jack Antonoff, membre des groupes Bleachers et Fun, mais aussi bien connu pour ses relations avec Lena Dunham et Lorde (?). Antonoff a notamment participé à plusieurs projets qui ont eu beaucoup succès dans les dernières années: Melodrama de Lorde, Masseduction de St. Vincent et Reputation de Taylor Swift. Il se fait tranquillement une place auprès des grands de la musique pop et ce sera assez intéressant de voir ce qu’il peut amener au style particulier de Del Rey.

On croise les doigts pour que la California girl ne nous ait pas teasés pour rien et que hope is a dangerous thing for a woman like me to have — but i have it voit bel et bien le jour le 8 janvier prochain. D’ici là, on se retape Venice Bitch et Mariners Apartment Complex en boucle pour se mettre dans un mood de sexy baby triste.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

L’histoire du rap québécois en 10 chansons

Le rap québécois vit présentement une percée historique auprès du grand public, percée très attendue et possible entre autres grâce aux sites de […]

Dans le même esprit