Ce qu’on sait sur le nouvel album des Soeurs Boulay

Un album sombre et lumineux, comme leurs vies des quatre dernières années.

Les soeurs Boulay nous ont rendus heureux en annonçant la sortie imminente de leur nouvel album,  « La mort des étoiles », en septembre prochain. La pièce titre de l’album, et le troisième extrait de celui-ci est paru plus tôt cette semaine. Ça faisait depuis 2015 avec leur dernier opus « 4488 de l’amour » qu’on attendait du nouveau matériel du groupe. La poésie des deux soeurs nous avait manqué, disons. Voici ce qu’on sait sur l’album pour l’instant : 

« La mort des étoiles » sera leur album le plus ambitieux en carrière

À en croire les deux soeurs, cet album sera leur plus gros projet à ce jour. « C’est pas le dernier, mais on l’a fait comme si. On n’a accepté aucun compromis. On a garni, on s’est gâtées, on s’est entourées, on a tout dit », pouvait-on lire sur leur page Facebook. Selon elles, ce sera un projet à la fois sombre et lumineux, à l’image de leurs vies des dernières années. « Des bébés pis des projets pis du rien aussi, pis le monde qui s’écroule tout autour, ça revire les yeux vers l’extérieur, ou vers le ciel, quasiment. » 

Le clip pour la chanson titre est sublime

Le vidéoclip pour la pièce titre de l’album, « La mort des étoiles » est vraiment joli et méditatif. Les images qu’on y voit « (…)  évoquent quelque chose comme la lenteur, la transformation, le mystère, l’incubation, la naissance, le mouvement imperceptible de l’univers et autres mots sous-estimés », selon les autrices de la chanson. Les projections sont des créations de l’artiste visuel YonkersVidal, qui se spécialise en macro-cinéma, photographie et peinture. Qu’on y voie un ciel étoilé ou une cellule en mouvement, le visionnement est presque aussi relaxant que du ASMR. 

Elles se sont bien entourées

La liste complète des collaborateurs.rices de l’album n’est pas encore sortie, mais pour l’instant, on sait que les filles ont travaillé avec Connor Seidel (Charlotte Cardin, Matt Holubowski) à la réalisation, ainsi qu’avec Antoine Gratton, Marie-Pierre Arthur et Joseph Marchand, entre autres. Ceci dit, elles ont entièrement composé et écrit « La mort des étoiles ». L’album s’inspire, entre autres, du mouvement #MeToo. La pièce « Au doigt » s’inspire non seulement du mouvement, mais aussi de la chanson « Une sorcière comme les autres », d’Anne Sylvestre. Elles ont aussi fait paraître la pièce « Nous après nous » en février 2019 et « Je rêve » en juin. 

L’album « La mort des étoiles » sera disponible partout le 6 septembre.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

L’héritage culturel du Théâtre Lionel-Groulx

Un gros joueur dans la vie culturelle de Sainte-Thérèse.