Cinq artistes qui ont lancé leur propre souche de cannabis

Complètement buzzé, viré su'l top.

Telle une vraie California girl, la musicienne Jenny Lewis a lancé sa propre gamme de weed cette semaine. La sativa faite de 16,3 % de THC a été nommée The Rabbit Hole en hommage à l’une des pièces sur le dernier album de Lewis, On The Line. La légende veut que cette souche de marijuana provienne de graines distribuées lors d’un concert de Grateful Dead en 1991… C’est loin d’être la première artiste à s’associer à une ferme ou à un producteur de marijuana, mais elle gagne tout de même la palme de l’emballage le plus cute avec sa petite boîte millennial pink inspirée par le tarot.

Voici quatre autres musicien.nes qui ont leur propre gamme de pot :

Snoop Dogg

On ne pouvait pas passer à côté de Snoop dans cette liste… pour des raisons très évidentes. En plus d’être l’un des porte-étendards du weed depuis des années, l’artiste a maintenant sa propre gamme de produits dérivés du cannabis, Leafs by Snoop. La gamme est disponible à la SQDC sous le nom LBS et est produite par la compagnie Tweed, un subsidiaire de Canopy Growth. On remarquera par contre que l’emballage québécois est moins design qu’aux États-Unis et que les produits ne sont pas exactement les mêmes.

Willie Nelson

Un autre incontournable lorsqu’on pense aux musiciens amateurs de cannabis est Willie Nelson qui a aussi sa propre souche de marijuana. Pour l’instant, la Willie’s Reserve n’est offert que dans quelques magasins aux États-Unis. En entrevue avec NY Mag, il a admis ne pas connaître grand-chose sur la plante, ni même sur les espèces, puisqu’il se mélange entre Sativa et Indica. L’important pour lui, ce serait d’être high. Un homme qui sait ce qu’il veut.

Melissa Etheridge

On ne s’attendait peut-être pas à voir Melissa Etheridge dans ce genre de liste, mais elle est l’une des voix les plus fortes dans le milieu du cannabis en ce moment. La musicienne a découvert les bons côtés de la marijuana pour contrer les effets secondaires de la chimiothérapie pendant son combat contre le cancer du sein en 2004. En 2014, la chanteuse est devenue la porte-parole d’une ligne de vins infusés au cannabis. VICE l’avait d’ailleurs essayé pour un article. Le produit n’était disponible qu’en Californie à l’époque et il est maintenant quasi introuvable sur le web.

Wiz Khalifa

Le Khalifa Kush est une souche de weed ayant été créée spécifiquement pour le rappeur américain. Elle est maintenant offerte par certains vendeurs aux États-Unis, mais la rumeur veut que le « vrai » kush de Wiz Khalifa ne soit pas distribué au public. Khalifa a aussi collaboré avec la compagnie de papier à rouler RAW pour créer une gamme d’accessoires pour fumeurs, dont un plateau à rouler assez kitsch merci.

D’autres personnalités connues comme Bob Marley ou Gene Simmons ont aussi associé leurs noms à l’industrie du cannabis. Au Canada, les lois entourant la promotion du cannabis sont encore trop strictes pour que l’on puisse voir de pareils partenariats affichés partout, mais ça n’empêche pas ceux qui savent de savoir…

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Beatfaiseur du mois : Mike Shabb

L'artiste veut changer le son de la métropole.

Dans le même esprit