Détecteur de Métal  : Le Nu Metal

L’enfant bâtard du genre Métal.

Il n’est pas rare de voir des commentaires sous des articles sur la culture du métal des gens qui mentionnent vouloir s’y initier. Cela dit, il n’est pas nécessairement évident de savoir par où commencer. Comment faire pour apprécier un style quand on n’a pas tous les référents du genre? Dans la série « Détecteur de métal », on porte fièrement à bout de bras la solution à ce questionnement avec une série d’articles sur les genres et sous-genres du heavy metal.

Cette semaine, on analyse une page d’histoire controversée du métal, le mal-aimé du genre, celui que plusieurs prononcent encore aujourd’hui sur un ton d’insulte : Le Nu Metal. Pourtant le Nu Metal a mis au monde plusieurs artistes importants qui opèrent encore aujourd’hui. Étant donné que j’ai couvert le Metal Alternatif lors de mon dernier Détecteur de Métal, c’est également parfaitement logique qu’on poursuive avec son sous-genre le plus connu. Voyons comment tout ça a débuté.

L’origine

Le Nu métal a vu le jour à la fin des années 90, né d’une fusion naturelle entre la montée en popularité du Hip-Hop et du Métal qui cherchait à rejoindre des bassins plus larges de population. Le groupe Korn est très souvent cité comme étant le premier groupe Nu Metal qui a contribué à créer le style avec leur premier album, Korn, en 1994, mais c’est surtout avec les suivants, Life is Peachy et Follow the Leader qu’ils s’établissent comme des artistes importants du genre.

D’autres artistes suivront comme Deftones et P.O.D. d’abord et par la suite Coal Chamber, Limp Bizkit et Papa Roach. Le Nu Metal dominera l’industrie au début des années 2000, mais connaitra un rapide déclin jusqu’à la quasi-extinction dix ans plus tard. Aujourd’hui ce style existe encore, mais occupe une place beaucoup moins grande.

On reconnait le Nu Metal principalement par son influence Hip Hop dans le son, soit par la rythmique, l’utilisation d’un D.J. ou encore par le style de chant qui mélange le cri et le rapping parfois en alternance ou simultanément.

C’est pour qui?

C’est pour celui qui aime son hip-hop avec une solide dose d’agressivité ou encore pour le métalleux qui assume (très mal ou très bien, c’est selon) son côté fan de hip-hop. Parfait mélange des deux, il donne un son bien distinct au metal en le rendant accessible à des foules plus larges que des sous-genres plus extrêmes comme le Black Metal par exemple.

Pour faire un lien avec l’alcool, le Nu Metal est le Sour Puss des sous genres Metal. C’est accessible, tout le monde en a déjà bu, mais personne ne va s’en vanter.

Les maîtres du genre

Dans le Nu Metal comme pour les autres genres, il y a des groupes qui ont exercé ce style avec plus de maitrise que d’autres. Voici les plus grands :

  • Slipknot : Slipknot incarne parfaitement ce que le Nu Metal a apporté de mieux au genre Metal : L’agressivité, la parfaite dose de Hip-Hop et un sens du spectacle indéniable. Slipknot est encore un des bands les plus spectaculaires à voir live avec leurs costumes et leur son très riche grâce aux 9 membres du groupe.
  • Korn: Il n’y a pas de Nu Metal sans Korn. Ils ont largement contribué à créer le son et opèrent encore aujourd’hui. Grâce à de solides textes, une performance vocale unique de Jonathan Davis, et l’utilisation groovy de la basse de Reggie Arvizu, ils sont passés à l’histoire comme l’un des meilleurs bands issus de ce mouvement.
  • System of a Down: Ce groupe composé d’Arméniens-américains est tout à fait unique. Ils ont l’air uniques, ils sonnent uniques et personne ne peut les imiter. Porté par le talent spectaculaire de Serj Tankian, tout le monde les connaît et plusieurs de leurs chansons sont encore jouées de nos jours, même si le band n’a pas produit d’album depuis 2005.
  • Linkin Park : Linkin Park constitue certainement le plus gros succès commercial (plus de 30 millions de copies vendues de leur premier album, Hybrid Theory, et encore à ce jour l’album rock le plus vendu du 21eme siècle) issu du Nu Métal et pour cause. Le parfait mix des voix de Mike Shinoda et feu Chester Bennington ont donné le ton à un groupe qui a connu de grandes heures de gloire de 2000 à 2017.

Suggestions d’écoute

Voici ma suggestion d’écoute pour le Métal alternatif. À savourer avec un verre de Sour Puss. Cul-sec!

Korn – Freak On A Leash

Comme je disais plus tôt, Korn est à la base même du Nu Metal oui, mais pour des raisons qui leur sont propres. Cette utilisation de la guitare pour créer une ambiance étrange en début de chanson, la basse qui sonne comme une tonne de briques, Le Kilt de Jonathan Davis, c’est tout Korn. Le vidéo est excellent aussi, à voir.

Limp Bizkit – Break Stuff

Limp Bizkit à dominer la musique au début des années 2000, et c’est cette chanson qui roulait non-stop a Musique Plus à cette époque. Maintenant c’est autre chose. On a juste à prononcer le nom de Fred Durst dans un bar métal pour démarrer un furieux combat style western, avec les chaises qui volent et tout.

System Of A Down – Chop Suey!

Ohhhh que plusieurs ont tenté de chanter cette chanson dans des soirées karaoké et je suis convaincu que le taux de succès frise encore le 0 %. Serj avait un delivery incroyable et une boite à outils de chanteur spectaculaire. Il pouvait tout faire et il le faisait bien. Un son unique, un style unique, et ça vieillit très bien.

Papa Roach – Last Resort

Papa Roach est ce qu’on pourrait appeler un one-hit wonder mais quel hit! N’écrire qu’une seule chanson connue, c’est surement décevant pour un artiste, mais au moins il y en a une qui passera à l’histoire. Celle-ci sera au chapitre des chansons de jeunes hommes blancs fâchés du début des années 2000. J’ai mis cette version du vidéo puisque l’originale est tellement censurée que s’en est désagréable.

Drowning Pool – Bodies

Parlant de One-Hit Wonder! En rétrospective, cette chanson est plutôt stupide. N’importe quelle chanson qui contient des paroles qui ne font que compter d’un à quatre, c’est louche. On aurait dû se méfier. Mais non, on trouvait ça bon quand même!

Slipknot — Duality

Je vous avoue avoir eu de la difficulté à choisir une seule chanson de Slipknot pour cette liste de suggestions. Il y en a tellement des bonnes. Wait and Bleed aurait été un exemple de Nu Metal plus flagrant, mais j’ai opté pour celle-ci parce que j’adore le vidéo. Il représente bien le métal de ces années-là. Également, le range vocal de Corey Taylor est impressionnant sur Duality. Aussi, très important à savoir. Le guitariste avec le masque qui ressemble à la version boostée de Jason dans Vendredi 13, c’est Mick Thomson. Cet homme n’a pas juste l’air dangereux. Il l’est. Vous êtes prévenus.

Coal Chamber – Loco

Avant d’être à la tête de l’excellent groupe metal Devildriver, Dez Fafara a eu un groupe de Nu Metal. C’était étrange, mais ça se doit d’être ici pour montrer que beaucoup de groupes Nu Metal de cette époque adoraient les coupes de cheveux étranges, les teintures et le maquillage. Allez savoir pourquoi, c’était des années bizarres.

Linkin Park — Faint

Tout le monde connaît Linkin Park. C’est un monstre du genre qui a atteint des sommets de ventes. Si le Nu Metal a apporté quelque chose de positif, c’est qu’il a montré à tellement de gens ce que le metal pouvait faire quand il était appliqué à un style qui ne lui ressemble pourtant pas du tout. Linkin Park l’a fait à la perfection. RIP Chester.

Static-X — I’m With Stupid

J’ai longuement hésité à placer Static-X dans le Nu Metal ou dans le Metal Industriel, je risque d’en parler dans les 2 articles. J’adore ce que Wayne Static faisait musicalement. Il avait un delivery très similaire au rap, avec un cri bien à lui et un look du tonnerre. Il est décédé en 2014 a l’âge de 48 ans.

Soulfly – Bleed

Max Cavalera, comme beaucoup d’artistes de l’époque comme Fear Factory ou Machine Head, ont dévié du métal considéré plus « pur » pour faire du Nu Metal. Préalablement à la tête de Sepultura, on le voit ici avec Soulfly qui avait invité Fred Durst de Limp Bizkit a participer sur une chanson. Le résultat est pas mal, mais les fans de Sepultura refuseront de l’avouer.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up