Détecteur de metal  : le thrash metal

Agressivité, rapidité et rébellion.

Il n’est pas rare de voir des commentaires sous des articles sur la culture du metal des gens qui mentionnent vouloir s’y initier. Cela dit, il n’est pas nécessairement évident de savoir par où commencer. Comment faire pour apprécier un style quand on n’a pas tous les référents du genre? Dans la série «Détecteur de metal», on porte fièrement à bout de bras la solution à ce questionnement avec une série d’articles sur les genres et sous-genres du heavy metal.

La série se poursuit cette semaine avec une des principales artères du metal, le thrash metal. Ensemble, nous survolerons ses origines, à qui ça s’adresse, qui en sont les principaux groupes, quelques suggestions d’écoute de ce genre, mais aussi… de la controverse!

L’origine

Descendant direct du heavy metal traditionnel, le mouvement thrash metal a pris ses racines au début des années 80. Il est né essentiellement pour contrer la vague conservatrice de l’administration Reagan aux États-Unis et aussi pour faire un doigt d’honneur à un autre sous-genre de metal, à l’époque beaucoup plus populaire et commercial : le glam metal.

On caractérise le thrash metal par un tempo généralement très rapide et un style très agressif musicalement. Au niveau des paroles, on emprunte l’esprit rebel du mouvement punk pour critiquer le gouvernement, l’ordre établi, la religion, etc. C’est un style de metal très important puisqu’il va éventuellement mener au death metal et au black metal, deux styles encore plus violents, mais majeurs dans cette industrie.

Les toutes premières chansons de thrash metal ont vu le jour au milieu des années 70 avec Black Sabbath et Symptom of the Universe mais surtout, et là je risque de vous surprendre, avec Queen et Stone Cold Crazy, que vous connaissez probablement. Écoutez-la, vous allez vite comprendre dans quel style de musique on navigue présentement.

Plusieurs autres groupes ont fait quelques chansons qu’on peut qualifier de thrash ici et là, mais il faudra attendre jusque dans les années 80 pour voir apparaitre les premiers groupes thrash.

En Europe, Venom a été une des premières influences de thrash, mais le mouvement a surtout émergé aux États-Unis.

Quatre groupes américains se sont formés à peu près à la même période et deviendront ce qu’on appelle encore aujourd’hui le Big 4 du thrash metal : Metallica, Megadeth, Slayer et Anthrax. Ces quatre groupes ont, à leur façon révolutionné le monde de la musique avec un son unique qui a connu ses heures de gloire du milieu des années 80 jusqu’au milieu des années 90, quand le mouvement grunge est arrivé.

Le Canada est d’ailleurs très bien représenté dans le thrash avec plusieurs groupes influents comme 3 Inches of Blood, Annihilator, Anvil, Exciter, Razor et la fierté de Jonquière : Voivoid.

C’est pour qui?

Le thrash metal, c’est le style musical parfait quand tu es jeune, que tu as trop d’énergie à dépenser, pis que t’as envie de faire des doigts d’honneur à n’importe qui qui représente l’autorité. C’est le style de metal qui incarne le mieux, selon moi, l’esprit du punk des années 70. Avec le thrash, tu peux te défouler, laisser sortir le méchant, et traverser des périodes électorales avec beaucoup plus d’aisance.

Les Maîtres du genre

Impossible de parler des maîtres du thrash metal sans parler du Big Four. Les voici donc :

Megadeth

Dave Mustaine a enregistré une partie de l’album Kill ‘Em All de Metallica avant d’être viré du groupe. Ce n’est pas pour rien que cet album de Metallica est le seul vrai album thrash de leur carrière. Dave Mustaine incarne parfaitement le mouvement thrash et le groupe qu’il a formé ensuite, Megadeth, porte fièrement le flambeau de ce mouvement musical. La vitesse, l’esprit rebelle, l’absence de compromis. Tout y est.

Slayer

Parlant d’absence de compromis, en voici tout un. Slayer a toujours arboré un style musical corrosif, cru, qui fonce dans le tas sans se poser de questions. Malgré 5 nominations aux Grammy (dont 2 victoires), 12 albums studio, à aucun moment ils ont donné signe de fatigue ou de ralentissement musical. Ils ont toujours choisi de parler de sujets difficiles et ils l’ont fait avec brio. Leur empreinte sur le monde du metal est indéniable.

Anthrax 

Pour moi, Anthrax, c’est Scott Ian. Vous avez surement déjà vu le guitariste chauve avec la longue barbiche quelque part. C’est le Gregory Charles du metal. Il est toujours là, toujours inspiré, toujours prêt à jouer avec la même énergie folle. Avec plus de 10 millions d’albums vendus partout à travers le monde, je ne vois pas ce qui va les arrêter. À noter qu’ils ont été dans les premiers à enregistrer une chanson qui mélange metal et hip-hop avec Bring the Noise, ce qui a aidé à créer plus tard le nu metal.

Testament

Ce groupe était au cœur même du mouvement thrash de la baie de San Francisco dans les années 80 et j’avoue avoir un gros faible pour ce groupe. Ils ont su se réinventer, non pas en ralentissant, mais en évoluant vers un son plus creux, plus lourd et plus death, chose rare puisque la plupart des groupes manquent souvent de mordant en vieillissant. Pas eux. Au contraire. Allez écouter les plus récents albums de Testament, c’est du bonbon.

La controverse

Je vous entends le dire : « Oui, mais tu ne viens pas de dire que c’est Metallica qui fait partie du Big 4 et non Testament? ». La voici la controverse : Je ne crois pas que Metallica soit un band de thrash metal.

C’est pourquoi j’ai listé Metallica la semaine dernière comme faisant partie des grands du metal traditionnel. Oui, Metallica a enregistré l’album Kill ‘Em All en 1982, un album parfaitement thrash, mais le band s’est successivement adouci par la suite d’album en album et navigue beaucoup plus dans des eaux douces que d’autres groupes qui eux, ont choisi de demeurer dans le thrash. C’est scandaleux dites-vous? Faites l’exercice suivant et comparez album après album la musique de Slayer et de Metallica. Est-ce que Slayer a déjà écrit une balade? Est-ce que Slayer a déjà été accusé de vendre son âme pour faire plus d’argent? Est-ce que Slayer a connu de grandes difficultés identitaires au niveau musical?

J’ai terminé ma déposition, votre honneur.

Suggestions d’écoute

Voici ma suggestion d’écoute pour le thrash metal. À savourer avec une Labatt 50 tablette, la babine supérieure retroussée en signe de dédain et le doigt d’honneur bien levé contre l’establishment.

Megadeth – Peace Sells

Côté tempo, c’est plutôt lent pour du thrash, mais du coté lyrique, c’est un exemple parfait de démonstration des failles dans le système moderne. L’art de mettre le doigt sur le bobo et de peser un peu plus fort…

Anthrax – Caught in a Mosh

Un YouTuber a parfaitement résumé cette chanson dans les commentaires sous le vidéo. Parfois, tu veux écouter une toune thrash qui te donne juste le gout de t’pogner une bière et faire le party.

Slayer – War Ensemble

Quel bel exemple de toune thrash. La vitesse, le sujet, l’agressivité. Wow. Fun Fact : Quand j’avais 16 ans, j’étais chanteur dans un band de metal et notre cover de cette chanson était notre plus populaire. J’en garde de fabuleux souvenirs.

Metallica – The Four Horsemen

Voici une chanson écrite quand Dave Mustaine était encore dans Metallica.

Voici la même chanson, mais interprétée par Dave Mustaine et Megadeth après son départ de Metallica.

Je vous laisse juger laquelle est la meilleure…

Testament – True American Hate

Cette chanson est la plus récente du lot et démontre parfaitement ce que je disais tout à l’heure : Testament est un band qui vieillit parfaitement bien et est plus pertinent que jamais.

Sepultura – Arise

Du Brésil a émergé un band incroyable à la fin des années 80 et cette chanson les a mis sur la mappe. C’est brutal, c’est politiquement engagé, c’est sans compromis, bref : c’est thrash.

Annihilator – King of the Kill

Nos fiers représentants canadiens sur la scène thrash nous font honneur avec cette super toune. C’est vite, c’est puissant, ça donne soif!

Voivod – Ravenous Medicine

Étant résident de Jonquière, je ne pouvais pas ne pas mettre une toune de Voivoid. La chanson est excellente, et parfaitement dans le ton. Mais admirez le vidéoclip. C’est hilarant.

Machine Head – Davidian

Avant de foncer dans l’univers du nu metal du début des années 2000, Machine Head et leur frontman Robb Flynn ont fait de l’excellent thrash metal. Je vous laisse donc sur une de mes chansons préférées de ce band qui n’a pas toujours fait l’unanimité.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up