manvs

Écoute d’album en primeur : Sex Machine Octopus étend ses tentacules

Le quatuor lance son premier album studio, « Plastic Scenes ».

Certains d’entre vous ont peut-être été introduits à l’univers de Sex Machine Octopus il y a quelques années lors de la sortie de leur microalbum Fish in the Sea. C’est plus de trois ans plus tard que le quatuor indie-rock revient enfin à la charge avec un nouvel album qui arrive juste à temps pour nous réchauffer le mois de novembre. 

Enregistré dans quatre endroits différents, Plastic Scenes se promène dans le rock, l’indie, le planant, la ballade et les gros riffs lourds. On avait pu explorer cette palette plutôt large du groupe à travers les trois singles lancés avant l’album. Sur Space Cowboy, le groupe arrive à cent milles à l’heure, alors que sur Mother, il nous dévoile une facette plus calme, plus retenue et sensible. Finalement sur I Know, le groupe nous fait taper du pied et des mains, à coups de transitions déroutantes.

En gros, Plastic Scenes, c’est une promenade dans la zone grise des genres musicaux que vous pouvez écouter en primeur ici (en attendant la sortie officielle dès d)

Si vous avez aimé l’album, le groupe vous invite au lancement de l’album au Belmont dans le cadre de M pour Montréal. Ça se passe le 23 novembre prochain, et pour plus d’infos, c’est ici.

 Pour suivre Sex Machine Octopus, c’est ici.

Pour écouter leur musique, c’est là.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up