Entrevue : Le réalisateur Touchemoipa $.100k veut faire exploser la scène du rap québécois

Il signe les vidéoclips les plus stylés du rap queb.

Sa signature visuelle est reconnaissable au premier coup d’œil et il multiplie les collaborations avec les acteurs de la scène hip-hop montréalaise : deux choses qui prouvent que Jason Saint-Hilaire aka Touchemoispa$.100k est le réalisateur de l’heure.

Responsable des clips les plus stylés du rap queb, Touchemoipa$.100k travaille avec des artistes établis comme Mike Shabb, KevinNa$h ou encore le youtubeur Mahdi Ba, en plus de s’associer avec de jeunes découvertes comme Dary. Nous avons rencontré le jeune réalisateur avant-gardiste pour prendre le pouls de la scène actuelle et mieux comprendre ce qui se passe derrière la caméra.

Tout le monde doit shiner

Pour Touchemoispa$.100k le rayonnement de la scène passe avant les views : « Il y a tellement de talent dans notre ville, je veux vraiment juste que tout le monde shine. »  Fortement inspiré par le vidéographe William Strobeck (Supreme), Jason, qui a lui-même été skater, partage la même approche « raw street » que son idole. « Dans les vidéos de Supreme, le kid qui chill au spot est aussi important que le skater qui descend 15 marches! C’est en filmant le vrai monde autour de la scène, avec une esthétique propre à soi, qu’on arrive à capturer ce qui se passe vraiment. »

Mais Touchemoispa$.100k ne rêve pas de gros budgets ou de productions super léchées : pour lui, l’important est la créativité organique, c’est pourquoi il est un adepte de l’attitude « go with the flow ». « Pour moi, tout se joue dans ma connexion avec l’artiste. À partir du moment où on interagit et communique, en passant par le choix de la location jusqu’au montage et effets finaux, je suis la vibe de l’artiste. »

Ruelles, pompiers et arme à feu

Ce laisser-aller artistique a d’ailleurs mené à diverses situations saugrenues lors de tournages. En réponse à la question « Quelle est la chose la plus folle que tu as vécue en tournage? », Jason sourit et me parle d’un tournage dans une ruelle durant lequel un inconnu est venu cacher son fusil subtilement pendant qu’il filmait.

Il me raconte également la fois où il a réussi à filmer le clip de Geeked up avec Rowjay et R8ki devant un garage qui refusait de l’accueillir. « Je leur avais même offert une bonne somme, car je voulais absolument ce spot. Finalement, on s’est juste dit “fuck it, on y va”. À cause du feu dans le clip, les pompiers sont passés faire un tour, ce qui a mené à la citation culte à la fin du clip : “C’tu pour un projet scolaire?”»

Jason insiste sur l’importance de lieux de tournage : « J’arrive souvent avec un plan du style de shots que je veux, mais je me laisse toujours inspirer par l’artiste et les lieux ». Puis, il tourne tout d’un coup et se met immédiatement au montage.

« Dès que je rentre, souvent, j’édite tout de suite. Je sais où mettre les effets, comment grouper les shots, etc. Souvent, je passe presque une nuit blanche sur le projet, mais je rends le tout rapidement. » C’est cette rapidité dans la méthode de travail qui lui permet d’ailleurs de créer ses fameux recaps de shows : le lendemain d’un spectacle, Touchemoipa$.100k a déjà produit une vidéo détaillant les moments les plus chauds de la soirée qu’il lance immédiatement sur Instagram.

Ces petits clips sur Instagram ont d’ailleurs souvent contribué à propulser le parcours musical de jeunes artistes, comme Jeune Loup avec lequel Touchemoipa$.100k a tout de suite cliqué. « Dès que j’ai vu son personnage mélanger des références de littérature et de pharmacologie, je savais qu’il avait du potentiel. »

La scène avant tout

Ce que j’ai retenu de mon entretien avec Jason, c’est la passion qu’il a pour le rap montréalais et son désir de contribuer à son épanouissement. « Récemment j’ai tourné le clip de Dary et le gars de Montreality m’a DM pour me remercier de sortir cet artiste de l’ombre. C’est comme ça que le clip s’est retrouvé sur sa chaîne! C’est des moments comme ça qui me font sentir que je fais ma part. »

C’est effectivement ce qu’il fait. Un clip à la fois.

Pour suivre les productions de Touchemoipa$.100k, abonnez-vous à sa chaîne YouTube.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Beatfaiseuse du mois : Laurence Nerbonne

La musicienne s'est permis d'explorer le trap sur son dernier album.

Dans le même esprit