Faire un album de Drake en 5 étapes faciles

Un guide pour devenir le rappeur le plus populaire du moment.

Vendredi passé, Drake a finalement dévoilé son très attendu album Scorpion! Deux ans après Views et un an après sa pas bonne compilation-slash-mixtape-slash-playlist More Life, les fans du rappeur de Toronto ont enfin quelque chose de nouveau à se mettre sous la dent.

Mais si vous voulez mon avis, ils auraient pu réécouter Views et ç’aurait fait pareil. Disons-le, Drake est un artiste extrêmement talentueux : il est doué pour rapper, chanter, danser, il est comique. Mais il est aussi doué pour faire des albums qui sonnent toujours pareil…

Cela dit, à sa sortie Scorpion a été streamé plus de 10 millions de fois par heure! Ça prouve que Dreezy a trouvé la formule qui fonctionne!

Et puisque chez URBANIA Musique, nous avons le cœur sur la main, nous avons eu envie de partager cette recette avec vous chers lecteurs! Voici donc un petit guide pour réaliser un album de Drake en 5 étapes faciles!

#1 – Faire une grosse track d’intro

Je dois lui accorder, Drake a le don de bien commencer ses albums. La première chanson de ses projets est toujours fire et donne le ton pour le reste.

Évidemment c’est un leurre pour que vous baissiez la garde et que vous toughiez les 4 autres tounes après, avant de vous dire « Coudonc, me semble qu’il l’a déjà faite sur l’album celle-là? »

Non mon grand, c’est bel et bien une nouvelle chanson qui sonne comme celle d’avant…

#2 – Rappeler aux gens que vous êtes un rappeur

Beaucoup de gens reprochent a Drake de faire trop de chanson R’n’B, et pas assez de rap. Parce que disons-le, le gars peut rapper! En fait, il a tout un flow et de sacrés bons punch-lines!

C’est pourquoi une fois de temps en temps, sur chaque album, il aime nous rappeler qu’il peut rapper, entre deux chansons de semi-reggaeton. Sur cet album, Drake ne s’est pas fait chier : il a carrément fait un côté exclusivement rap, et l’autre R’n’B!

Si vous êtes comme moi, vous pouvez donc écouter uniquement le début, et passer à autre chose lorsque « Peak » commence…

#3 – Chant + Chansons lentes + Frottage = HIT

Malgré le fait que Drake soit un excellent rappeur, et qu’il peut spit comme pas un, j’ai bien l’impression que son public s’en fout… Parce que ses chansons qui roulent le plus, surtout dans les beach partys, sont toujours ses chansons avec du chant.

Et je comprends, parce que damn, le gars chante bien!

Vous voulez être riche comme Drake? Chantez des liiiiiiiigneeeeees leeeeeenteeeeeees sur des beeeeeeaaaaaaats plaaaaaaaanaaaaaants pour que le monde se frotte dans des clubs.

SUCCÈS GARANTI

 

#4 – Revenir sur des drames

Les derniers mois de Drake ont été quelque peu houleux, en particulier à cause de son beef avec Pusha-T, qui nous a appris entre autres qu’il avait un fils.

Dans chaque album, Drake aime donc brasser un peu de marde, et Scorpion ne fait pas exception. Il revient sur son beef de l’époque avec Meek Mill, ainsi qu’un incident survenu avec Diddy sur « Survival ».

Il en profite aussi pour revenir sur son fils sur « Emotionless », en déclarant « I wasn’t hiding my kid from the wolrd, I was hiding the world from my kid ».

Bref, ne sous-estimez jamais la force que peut avoir un beef ou des déclarations-chocs dans la promotion d’un album.

Cc : Kanye West, et tous les autres.

#5 – Surtout, ne pas changer

Tout comme Drake, répéter ces étapes à tous vos projets. Parce que malgré tout, c’est ça que votre public veut!

Il veut du rap, des chansons R’n’B pour se frotter, des beats en loop, du drama, et des bonnes chansons d’intro.

Et s’il y a quelque chose que Drake a compris, c’est qu’il faut donner à ton public ce qu’il veut!

Ce n’est pas pour rien qu’il est le rappeur le plus populaire en ce moment. Mais faites attention, il ne faut pas trop s’attacher au succès. Il ne faut qu’aimer que deux choses : sa maman et son lit.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les albums du mois : décembre 2018

Cinq albums à écouter (si ce n'est pas déjà fait).

Dans le même esprit