Jason Persse

Feist se lance dans le podcast

La chanteuse présente le premier épisode de son balado « Pleasure Studies ».

Depuis la sortie de son album Pleasure, il y a deux ans, l’idole de la musique indie canadienne Leslie Feist n’a pas fait que jouer de la guitare. Elle a publié un livre de recettes végétariennes (Pleasures – The Meals of an Album) et s’est lancée dans la production d’un podcast, Pleasure Studies, dont le premier épisode est paru ce matin.

Pour vous mettre en contexte, Feist avait concocté un questionnaire pour accompagner la sortie de son album :

-Who do you trust most and why? (En qui avez-vous le plus confiance et pourquoi?)

-What are 5 words to describe the way you experience sadness? (Décrivez votre façon d’éprouver de la tristesse en 5 mots.)

-Do you feel you know more or less than you did 10 years ago? How so? ( Sentez-vous que vous en savez plus ou moins qu’il y a 10 ans? Pourquoi?)

-How old are you? (Quel âge avez-vous?)

-What makes you feel tenderness? (Qu’est-ce qui vous fait ressentir de la tendresse?)

(…etc.)

Dans une entrevue donnée à la CBC, Feist confie avoir traversé une période difficile qui l’a menée vers l’isolement, pendant l’écriture de son album. La musicienne raconte avoir trouvé du réconfort dans la lecture des réponses à son questionnaire. Pleasure studies est donc un podcast pour connecter entre humains, pour ressentir, du point de vue des autres, des histoires similaires aux nôtres.

Le premier épisode de 22 minutes, Lost Dreams : The Neutral Cruelty of Hope, réunit les témoignages de trois personnes qui ont vu leur plus grand rêve mourir sous leurs yeux, de trois façons différentes. Une athlète olympique a perdu pied lors de la course la plus importante de sa vie, une femme a perdu son bébé avant d’avoir la chance de le voir grandir, et un psychologue a tout quitté pour fonder sa propre utopie, pour finalement réaliser qu’il faisait totalement fausse route.

Leslie Feist, dont la voix feutrée est seulement présente dans l’introduction, nous offre ici une émission qui rappelle les autres podcasts du type This American Life, en format plus court et plus centré sur les émotions. Feist annonce que sa série sera «un regard chanson par chanson sur les thèmes sous-jacents de nos vies. Chaque épisode contient plusieurs épisodes sur un même thème, pour apercevoir nos ressorts communs à travers nos épreuves communes.»

Pour l’instant, on reste un peu sur notre faim, mais ça nous donne d’autant plus envie d’écouter la suite pour en savoir plus.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les Anticipateurs cachent des kilos de cocaïne dans des poissons morts

Un nouveau vidéoclip pour le duo de Sorel.

Dans le même esprit