La course folle de Nicki Minaj pour le numéro 1

Un petit résumé des derniers jours de la reine du rap.

Le 10 août dernier, Nicki Minaj a dévoilé son très attendu album Queen. Or, malgré le hype le nouveau projet de la rappeuse s’est hissé « seulement » au deuxième rang des ventes, tout juste après ASTROWORLD de Travis Scott.

Grandement déçue et exaspérée par la nouvelle de sa deuxième position, Nicki Minaj s’est rapidement lancée dans une campagne de « talk-shittage » qui dure depuis maintenant deux semaines. Déterminée à obtenir cette première place, la rappeuse a multiplié les actions pour faire parler d’elle, et justifier « l’échec » de Queen.

Voici un bref résumé de ses dernières tentatives pour se hisser au top 1.

BLÂMER SPOTIFY

Afin d’expliquer le « flop » de Queen, Nicki Minaj a immédiatement pointé du doigt Spotify, en expliquant qu’elle aurait été « punie » par la plateforme de streaming. Selon la rappeuse, Spotify aurait voulu lui donner une leçon pour avoir fait jouer sa musique en primeur sur Apple Music lors de son émission Queen Radio.

L’« injustice » est d’autant plus grande que Spotify continue de promouvoir Scorpion, le nouvel album de Drake, alors qu’il est à la tête d’une émission d’Apple Music depuis plus longtemps que Minaj. Bref, selon elle, Spotify serait un des responsables du flop de Queen.

BLÂMER TRAVIS SCOTT

Évidemment, pour être en deuxième position, ça prend quelqu’un à la première : cette personne c’est Travis Scott. Et Nicki est pas ben ben contente que ce soit Travis, parce que selon elle, il s’est hissé au top 1 en trichant.

Sur ce point elle a raison, dans le sens que Travis a boosté ses ventes en proposant un deal à ses fans : ceux-ci pouvaient s’acheter une « passe de saison », leur donnant accès à l’album, mais surtout à une opportunité d’avoir des billets en prévente pour ses futures dates de tournée. Il donnait aussi une copie de l’album à l’achat de chandails et autres vêtements ASTROWORLD.

Ultimement, c’est vrai que la tactique est un peu déloyale. C’est pourquoi Nicki Minaj s’est empressée de la faire ELLE AUSSI : à l’achat de n’importe quelle merch de son album, l’acheteur se fera offrir une copie de l’album. Même chose si vous achetez un billet pour sa tournée.

MIROIR.

AJOUTER DES CHANSONS

Si tu veux un petit truc pour booster ton nombre de streaming : prends un single populaire que tu as fait, et AJOUTE-LE MAGIQUEMENT à la tracklist. C’est comme ça que Nicki Minaj a ajouté à Queen le titre FEFE, qui est à la base une chanson de Tekashi69 avec Nicki Minaj en featuring. Mais Nicki, elle s’en fout et elle l’a ajouté à la version BONUS de l’album (qui est en gros, l’album original, avec une chanson de plus.)

FOUTRE LA MERDE À SON ÉMISSION DE RADIO

Finalement, histoire de bien brasser le plus de marde possible, Nicki a continué sa montée de lait lundi à son émission mentionnée plus haut Queen Radio. En ouverture, elle en a profité pour décerner le prix de « Hoe N***a of the Week » à Travis Scott, pour ses techniques de vente. Elle a écorché au passage sa copine, Kylie Jenner, pour avoir utilisé son fame pour vendre les albums de son chum. Je mets ici une transcription de sa déclaration :

« What we’re not gonna do is have that Auto-Tune man selling fucking sweaters telling you he sold half a million albums, because he fucking didn’t. You stupid fuck. You got your fucking homeboy talking for you and you got your girlfriend selling tour passes. Stop it. Knock it the fuck off. »

FINALEMENT, EST-CE QUE ÇA MARCHE?

Après tout ce drama, la question reste à savoir si ça a fonctionné. La réponse : pas vraiment. Malgré toute cette campagne de parlage caca, Nicki Minaj est toujours en deuxième position du Billboard au moment d’écrire ces lignes. En fait, encore pire, la rappeuse a dû reporter le début de sa tournée avec Future, prévue pour le mois de septembre, au mois de mai à cause, parait-il, de la faible vente de billets.

Finalement, malgré tous les tweets, insultes, lynchage et autres discours de la rappeuse, Queen n’a pas réussi encore à se hisser à la première position du Billboard. Prochaine fois, peut-être qu’il faudrait juste de se contenter d’une deuxième place, ou faire un meilleur album.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Pourquoi apprend-on encore la flûte à bec ?

Lettre ouverte d'une enseignante de musique au primaire.

Dans le même esprit