FouKi célèbre l’ayté avec « La Zayté »

Un nouvel EP à saveur estivale pour le jeune rappeur du plateau.

Le hashtag #Actif de FouKi continue d’être respecté par le jeune rappeur puisque moins de 3 mois après la sortie de son premier album, il nous dévoile déjà un nouvel EP.

Probablement influencé par son passage au Beachclub, La Zayté est un court album de quatre chansons clairement créé pour être écouté sur le bord de la piscine, en fumant des battes… Ou si vous préférez, des kankans.

Parce que oui, FouKi profite du projet pour encore une fois bonifier son lexique ; lexique qui incluait déjà des mots du genre gayé, mula, et évidemment zay et auquel on peut maintenant ajouter kankan et gwap. (essayez de lire cette phrase rapidement à haute voix, on dirait le bout en sénégalais dans « Tassez vous de d’là » des Colocs)

En attendant la sortie du dictionnaire français-FouKi, (qui s’appellerait genre le Weedctionnaire) parlons maintenant de la production.

Contrairement à Zay qui était entièrement produit par le QuietMike (le Michel Silencieux), La Zayté s’est fait en collaboration avec des beatmakers invités. VNCE (beatmaker de Dead Obies) signe la production de Kankan tandis que Pops & Poolboy (de Clay and Friends) s’allient à la légende du beat Tommy Kruise sur Lemonade. Tous ensemble se sont alliés afin pour créer une sonorité pseudo-reggaeton mille fois entendu dans le hip-hop en ce moment…

En effet, bien qu’encore une fois le flow de FouKi soit impeccable sur le projet, ce sont plutôt les beats qui déçoivent. D’ailleurs, les moins bons beats sont ceux faits par les producteurs invités. Pendant que ceux de QuietMike restent impeccables, VNCE a offert au rappeur une track tellement générique qu’elle est présentement en train de défiler à la fin d’un film au Cinéma du Quartier Latin.

Bref, malgré la plume de FouKi, et le groove de QuietMike, la proposition reste plutôt ordinaire. La Zayté est donc un album parfait pour une tite beer sur la terrasse ou un batte de bonne nuit, mais qui nous laisse plutôt sur notre faim niveau originalité. Un projet un peu décevant quand on connaît le potentiel du rappeur.

Mais que voulez-vous, même les prodiges ont le droit de relaxer : après tout, c’est l’ayté!

Vous pouvez regarder un résumé de l’ayté de FouKi juste ici dans le clip de Kankan

Vous pouvez écouter le EP juste ici :

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up