Heartstreets : un spectacle unique pour finir l’année en force

Le duo R&B montréalais donne un rare spectacle en headline au Théâtre Fairmount

L’année qui se termine en a été une particulièrement importante pour Gab Godon et Emma Beko. Musicalement actives avec leur projet Heartstreets depuis près de dix ans, les deux amies d’enfance ont finalement fait paraître un premier album proposant une version plus aboutie de leur recette R&B aux touches pop et hip-hop. Nommé Why Make Sense, ce projet est teinté par une maturité artistique (et personnelle) et une volonté collaborative de faire les choses.

Dans cet élan participatif, le duo profite de cette fin d’année pour joindre ses forces à un full band et à leurs ami(e)s du milieu et proposer un spectacle en tête d’affiche au Théâtre Fairmount ce jeudi 28 novembre, un endroit mythique du Mile-End qui les a vu grandir à tous les niveaux. Une rare performance durant laquelle elles pourront présenter le fruit de tout ce qu’elles ont accompli dans la dernière année.

Quand on les rencontre dans un café, les deux artistes sont déjà habitées par la fébrilité du moment. Rencontre avec Heartstreets en plein bourgeonnement créatif.

Une démarche de longue haleine

C’était en février dernier que Why Make Sense arrivait sur les internets. Guidé par une symbiose artistique complète, ce premier projet aux influences multiples a notamment frappé par la dimension personnelle de ses thèmes; on y parle d’anxiété, de dépression, de force intérieure. 

Emma regarde maintenant le projet avec un certain recul. « On est vraiment fières. Ça fait presque un an pis on aime full les chansons, encore aujourd’hui. Which is a good sign. »

« C’est notre premier album et je pense que ca va nous suivre pendant longtemps. Que ce soit le projet en tant que tel ou tout ce qu’on associe à Why Make Sense », renchérit sa comparse.


C’est un projet qui avait notamment été propulsé par les camps d’écriture de la SOCAN, un exercice qui leur avait a ouvert les yeux une autre manière de créer en groupe, d’où est notamment né le premier extrait
Piece by Piece, en collabo avec L’Isle.

Partant d’un esprit plus collaboratif, elles ont aussi décidé de donner une nouvelle vie à leurs chansons en invitant quelques ami(e)s à remixer certains morceaux. Cet automne, elles ont donc lancé deux EP de chansons revisitées sur lequel on retrouve des versions retravaillées de producers/beatmakers/réalisateurs tels que FOXTROTT, Robert Robert, Ryan Playground, Philippe Brault, Constance. Une façon de repousser les barrières de leur projet.

 « Ç’a commencé avec une chanson, explique Gab. On voulait essayer de donner une deuxième vie à Why Make Sense, donc on a revisité Good Thing avec Ryan, pour faire comme si c’était la focus track de l’album. On s’était dit qu’on allait faire une version stripped down de celle-là, vu que c’est la plus radio pop. »

« Finalement, on s’est demandé pourquoi ne pas faire ça pour toutes les chansons de l’album? »

L’exercice a été une sorte de carte blanche pour donner un nouveau sens aux pièces de l’album. Un processus exploratoire et évolutif.

Comme l’explique Emma, « l’idée, c’est de travailler avec des gens dont on connaît un peu le travail. C’était de les laisser s’amuser en étant conscientes dans quoi nous-mêmes on s’embarque. On s’est laissé aller dans la direction artistique de la personne. »

Vers de grosses célébrations au Fairmount

Le fruit de tous ces efforts sera finalement souligné lors d’une performance spécialement montée pour le Théâtre Fairmount; un de leurs rares spectacles en solo.

Au niveau du contenu du spectacle, Emma et Gab promettent un mix-up efficace de leur répertoire avec son lot de surprises. Accompagné d’un band sur scène, elles accueilleront près d’une dizaine d’invités qui vont se joindre à la fête. C’est une récompense qu’elles s’offrent pour tous leurs efforts de la dernière année.

« C’est un big deal, affirme Gab, en riant. Comme on disait tantôt, l’album, c’est notre premier en dix ans. Ça fait que, pour nous, ç’a été une année dont on va se rappeler très longtemps. C’est de faire un gros show dans une salle qu’on adore. »

« La dernière fois qu’on a joué là, on était des newbies, pis on avait fait un show extraordinaire. Maintenant, il y a tellement de choses qui ont changées. On a accompli tellement d’affaires. On est vraiment sur une lancée pis je pense que ça vient marquer le début d’un nouveau chapitre qui va être grandiose », ajoute-t-elle.

Emma : « On a travaillé pendant environ un an sur Why Make Sense. Pis depuis, on a travaillé sur les Revisited. Ça va être la première fois qu’on va pouvoir performer toutes les chansons. Y’en a plein qu’on n’a pas encore faites live. Pis avec le band qu’on construit… »

Sans tout dévoiler sur ce qui va se passer sur scène, Heartstreets laisse planer certaines apparitions d’une dizaine d’invités surprises dont Ariane Brunet AKA L’Isle et Karim Ouellet. Lexis de Music is My Sanctuary sera également de la partie. 

Ce sera une performance taillée sur mesure avec soin dans laquelle elles comptent toucher à tout. L’idée, c’est d’avoir du plaisir et d’aborder la suite des choses. Comme l’explique Gab, « on a déjà des idées qui se dessinent pour l’année prochaine, mais c’est sûr que de finir sur un boost comme ça, ça va nous donner encore plus de confiance pour entamer nos nouveaux projets pis nous enligner dans la bonne direction. »

« C’est vraiment pour célébrer tout ce qu’on a fait. C’est pour ça que le show est important pour nous », conclut Emma.

Heartstreets sera en performance ce soir au Théâtre Fairmont. Des billets sont toujours disponibles à la porte.

Leur album Why Make Sense et les deux EP, Revisited 1 et Revisited 2, sont toujours accessibles sur les plateformes de streaming.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up