The Prodigy en 5 chansons

Le groupe a marqué l'univers du rave en Grande-Bretagne.

On a appris avec tristesse que Keith Flint, figure de proue du groupe The Prodigy a été retrouvé mort aujourd’hui à sa résidence près de Londres. Selon un membre du groupe, le chanteur se serait suicidé.

Avant la fin tragique de son histoire, Keith Flint et The Prodigy étaient surtout connus pour avoir révolutionné l’univers de la musique de rave, la rendant accessible au public mainstream par des hits et leurs personnalités très frontales. Aujourd’hui, on s’offre un survol de 5 chansons du groupe qui ont marqué cette culture, afin de rendre hommage au feu chanteur de la formation.

Firestarter

Ce titre est sans aucun doute celui qui a propulsé The Prodigy sur l’avant-scène, en plus d’être le responsable de la découverte de Keith Flint comme chanteur de la formation. Premier single tiré de leur album Fat Of The Land (qui sera le premier vrai succès commercial du groupe), il fera passer Keith du statut de « danseur » à « chanteur » du groupe. En plus de devenir leur premier hit à se hisser au numéro 1, la chanson sera bannie de plusieurs stations par la suite, moussant ainsi la popularité du groupe.

Smack My Bitch Up

Au moment de sa sortie, la chanson a eu l’effet d’une tonne de brique sur les Britanniques conservateurs. Bon, disons que le titre ne fait pas dans la dentelle non plus et c’est une des nombreuses raisons pour lesquelles il sera également banni un peu partout. C’est sûr qu’en regardant le clip non-censuré… on peut comprendre pourquoi les parents étaient semi-fan de l’idée. Même si Flint ne chante pas sur le titre, il demeure essentiel dans la discographie du groupe. 

P.S. À regarder jusqu’à la fin.

Breathe

Un crocodile, des tatous dans la face, de la vermine : on peut dire que tout le côté thrash de The Prodigy est représenté dans le deuxième single de Fat of the Land. Sur la chanson, Flint nous donne un échantillon de l’énergie qui l’habite, sombrant presque en transe. Fun fact : la chanson contient également un sample des fameux coups d’épées du Wu-Tang Clan sur Da Mystery of Chessboxin’ (« A game of chess is like a swordfight : you must think first before you move »).

Mindfield

Quoi de mieux pour pousser sa musique que de se retrouver dans un succès commercial au cinéma? C’est ce qu’a accompli The Prodigy avec Mindfield qui s’est ramassé dans la trame sonore du premier volet de La Matrice. Pour ceux qui se demandent, la chanson joue lorsque Neo rencontre Trinity pour la première fois. D’ailleurs, quand c’est rendu que tes chansons permettent de créer l’Élu qui sauvera la race humaine des Machines, c’est que ça slap. Avant que quelqu’un le dise : en effet Keith Flint ne chante pas sur la chanson, mais elle reste un des hits du groupe quand même.

Give Me a Signal

Dernière pièce de leur plus récent album sorti en 2018, Give Me a Signal sera la dernière offrande musicale laissée par Keith Flint. Une chanson qui marque par son énergie contagieuse et sa rage. Aujourd’hui, c’est toute une génération de fans de musique électronique qui viennent de perdre un leader fort pour leur mouvement culturel, le groupe étant connu pour avoir combattu farouchement les lois du gouvernement britannique qui interdisaient les raves.

Comme disait Beastie Boys : « You gotta fight for your right to party. »

Eh bien, c’est ce qu’aura fait Keith Flint toute sa vie.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up