Germain Barre

Langue Sale : le Roi Heenok connecte avec Alkpote

Une analyse des nouveaux verses de la semaine.

Cette semaine, le Roi Heenok et Alkpote sont dans le très sale, Les Anticipateurs et Tizzo x Shreez pratiquent leur tir du poignet puis Souldia et White-B nous parlent de leur quotidien.

Roi Heenok & Alkpote — HYBRIDE EXO

« Roi Heenok, Alk’, Corleone (si si), on essaie de monter dans l’ascenseur

Tout au sommet comme PNL qui sont perchés sur la tour Eiffel »

Ça se sent, ça se sait, le Roi Heenok prépare un retour fulgurant avec un nouvel album qui devrait arriver rapidement. Déjà bordéliquement allumé sur le premier extrait, un featuring avec Freeze Corleone dont je vous avais parlé il y a quelques semaines, il confirme ici sur HYBRIDE EXO, sur lequel il est rejoint par l’Empereur du Sale Alkpote.

Si vous avez visionné l’épisode de Check Food, sorti il y a quelques semaines, qui met les deux acolytes en vedette, vous savez que les gars peuvent atteindre des niveaux de niaiseries assez incroyables ensemble. C’est très clair sur HYBRIDE EXO, où on a droit à un Roi Heenok qui semble enfin maîtriser la science de son flow, dix ans plus tard. 

Ce qui est très fort avec ce renouveau du Roi, c’est qu’il est allé s’entourer de tous les artistes européens qu’il a influencés afin de sortir un projet qui va frapper aussi fort d’un côté de l’Atlantique comme de l’autre. Il faut savoir que le Roi Heenok est probablement l’import du rap québécois le plus connu en France, et qu’il a modelé le slang de toute une génération de rappeurs européens tels que Caballero & JeanJass, Alpha Wann, Alkpote, Freeze Corleone, qui seront tous présents sur ce nouvel album. C’est un peu comme si le ti-Jésus du rap francophone revenait à la vie après 10 ans d’absence et réunissait tous ses disciples les plus fidèles. 

C’est toujours difficile de savoir à quoi s’attendre avec le Roi, mais cette nouvelle salve amène beaucoup d’excitation. Espérons maintenant que l’ascenseur se rende au sommet comme PNL sur la tour Eiffel.

Les Anticipateurs — Pavel Bure feat Tizzo x Shreez

« J’t’ai vendu un .7, ça c’t’un hollow gramme

Ça coûte un peu plus cher parce c’est du pot haut d’gamme »

Qu’on se le dise tout de suite, Temple de la renommée, le dernier album des Anticipateurs, est un des meilleurs albums de rap queb sortis cette année. Certains les excluent de cette conversation à cause du manque de sérieux du duo au premier abord, et de leurs paroles très souvent douteuses. Malgré tout ça, c’est l’album de rap québécois que j’ai le plus écouté cette année, et je ne m’en tanne pas. 

Quoi de mieux alors que de découvrir un clip pour Pavel Bure, collaboration légendaire avec Tizzo x Shreez dans laquelle les deux duos offrent leurs meilleurs tirs du poignet. C’est marquant parce qu’il s’agit de la première collaboration « légitime » des Anticipateurs, qui n’avaient jusque là jamais ouvert la porte à des gens de l’extérieur de leur crew.

Comme la vie fait bien les choses, ils ont choisi le crew de l’heure pour proposer un premier feat de la sorte. Justement, ça en fait un feat des plus légitimes parce que dans toute cette vague du street rap queb, c’est clairement Tizzo x Shreez qui ont le style le plus complémentaire à celui des Anticipateurs. Les références à la culture québécoise fusent de tous les côtés, le respect est perdu et le résultat est hautement divertissant. Au final, c’est tout ce qu’on demande. 

Souldia x White-B — Every Day

« De mon côté, je suis encore le meilleur ami du chien

Au final, je suis comme toi, oui je suis descendu du singe »

On termine avec une troisième grosse collab pour une chronique qui s’inscrit sur le thème de la fraternité entre rappeurs. Cette fois, on retrouve Souldia et White-B avec Every Day, une chanson qui fait suite à l’épique Le bonheur des autres, qui mettait également en vedette Lost et MB. C’est le MC de Québec qui shine le plus sur ce beat dansant de Farfadet qui offre une vibe à la fois accessible et mélancolique à une chanson qui aurait sûrement bénéficié de sortir plus tôt cet été. 

Peu importe, puisque Souldia est en train de complètement redéfinir son style, avec une forte tendance à l’utilisation d’Autotune qui est parfaitement en phase avec les tendances du moment, mais dont les fans de la première heure ne sont pas nécessairement friands. On s’en fout, puisque Souldia n’a jamais donné dans les compromis, et que cette direction lui fera sans doute gagner une multitude de nouveaux fans. 

Finalement, c’est ça qui est réellement important. Tous les goûts sont dans la nature, et les fans ont souvent tendance à prendre le changement de cap d’un artiste de façon très personnelle, comme si l’artiste les abandonnait au gré de sonorités qui ne les rejoignent pas. Ce qu’on oublie souvent, c’est que l’artiste a sa vie bien à lui, qui l’influence et qui lui donne tous les droits de donner la direction qu’il désire à ses projets. 

Alors, à défaut d’aimer l’utilisation constante d’Autotune sur les derniers projets de Souldia, certains de ses fans devraient célébrer le fait que le rappeur semble plutôt bien se porter, au final. C’est bien ça, la chose la plus importante.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up