Germain Barre

Langue Sale : les vieux arrivent avec du neuf

Cette semaine, SP est dur, Le Chum parle argent et Taktika empruntent le style de Souldia

Cette semaine à Langue Sale, on analyse les textes de trois has-be… hum, vétérans du rap jeu pour voir ce qu’ils ont à offrir au public québ en 2018. Action!

SP – « No Love »

“C’pas moi qui capote, mon business y roule

Dur comme d’la roche, toi ton pénis est mou”

J’vais vous le dire tout de suite, ce track est vraiment moins pire que ce à quoi je m’attendais. SP nous a habitué depuis quelques années à des séries de chansons un peu incongrues, sans queue ni tête – notamment sa série de remixes de chansons américaines, particulièrement son incroyable remix de Shape of You de Ed Sheeran, En amour avec le money. Sérieux, ne vous privez pas de ce délice musical, je pourrais en faire une chronique complète. D’ailleurs, cette chanson présente une belle contradiction avec No Love: SP y mentionne que son pire cauchemar est « de se réveiller dans le trou. »tandis que dans la chanson plus haut, il dit que “veut veut pas, on va finir dans le trou”. SP, faux hustler, vrai nihiliste? 

Sur No Love, on retrouve un SP un peu plus pensif, qui, probablement à cause de sa vieillesse (ou autres raisons), ne se rappelle plus des gens qu’il aime, donc ne peut plus aimer. Par contre, son âge ne l’empêche pas d’avoir des érections satisfaisantes, paraît-il. Ses ennemis, au contraire, ont le pénis mou. Voilà. 

En 2018, on est direct rentrés sur les bars de pénis mou. Fini les envolées lyricales où on tente de démontrer par tous les moyens sa supériorité verbale, c’est rendu futile tout ça. Maintenant, on trace une ligne dans le rap qui sépare les pénis durs des pénis mous. Pis les femmes qui rappent, elles font quoi avec tout ça? Un peu d’ouverture, mon Souverain Pontife (sic).

Un pro tip pour terminer: allez suivre SP sur Instagram, vous ne le regretterez pas.

Le Chum x Yung Mo – « Grind »

“Si tu me parles pas d’argent, dans mes oreilles, c’est du jargon

J’comprends juste le langage des chiffres sinon j’ai des bouchons”

Le Chum, à une époque, était en avance sur tout le game. Il était sur le vibe Dirty South/Memphis avant que ça revienne à la mode, et il droppait des classiques comme Donne des Coups de Coude et Lance des Chaises. De la musique gentille, quoi.

Par contre, dix ans plus tard, le game l’a rattrapé, puis devancé real quick. Adepte de la rime pauvre, Le Chummy Chum reste dans le game comme comme un vestige du passé qui continue à hustle les jeunes de son hood pour leur vendre du temps de studio pis des beats pas chers. Après tout, tout tourne autour de l’argent. C’est ce qu’il nous explique ici.

C’est que le Chum est pas polyglotte pantoute. Il comprend juste le langage des chiffres, voyez-vous. On sait qu’en business, l’important, c’est de savoir vendre sa salade (légale le 17 octobre partout au pays) : le Chum, lui, a décidé de skipper tout ça.

Il va direct au plus simple même si ça ne fait pas vraiment de sens, comme un rhyme scheme de Sir Path. Au final, je pense que j’ai compris la stratégie de vente du Chum : c’est comme quand je me suis retrouvé dans un marché de produits de marques fake en Chine et que les vendeurs/ses se pitchaient devant moi avec une calculatrice qui indiquait leur “besss price for you my friend”. Tu veux un beat du Chum? Bang, une calculatrice dans ta face. Tu veux un verse du Chum? Bang, best price! Le Chum, c’est le marché chinois faussaire du rapquéb. 

Pour ce qui est de Yung Mo, un conseil: (514) 254-6011.

Taktika – “Ange Noir” 

Musique gigantesque, le remède que j’leur ai préparé

Paré à faire la guerre en tout temps, dehors le monde est taré

Le libère de ses souffrances sur des rythmes envoûtants

Ce soir j’pendrai le mal sur le bout d’un noeud coulant”

Premier constat – Taktika sont prêts à mourir pour un croissant. C’est juste dommage pour eux que les français ne soient pas down avec les croissants du Maxi à 4,99$ les six. Puis, on va se le dire, c’est clairement Souldia qui a écrit la chanson. C’est sur qu’il était au moins en studio lors de sa création. L’accent, les références à des super héros dark, la mélancolie, le style général du track, tout est là. Pis faut croire qu’il a fait un package deal à ses boys de Explicit, parce qu’il a même réalisé le clip.

Aussi, faut que je vous dise, dans le rap, y’a un truc qui m’énerve vraiment: quand les rappeurs se mettent à humaniser des concepts super abstraits et larges pour en faire des figures de style boiteuses dignes d’un poème de secondaire deux.

Dans Ange Noir, c’est le « mal » qui y passe. Ce soir, T-Mo va « pendre le mal au bout d’un noeud coulant, rien de moins ». Mais bro, c’est QUI le mal? Tu peux pas commencer à parler de pendaison si tu sais pas vraiment de qui tu parles.

Dans tous les cas, on a des rappeurs qui combattent le mal sur fond d’un mélange un peu weird de reggaeton, d’EDM et de rap, pis ça donne le résultat escompté: un budget de clip qui sera remboursé par les ventes de gear Explicit et de billets pour les shows de Souldia.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Ta gueule

Jason Bajada s’adresse aux esti de gossants qui jasent pendant les concerts.

Dans le même esprit