Tha Carter V : Le chemin de croix de Lil’ Wayne

Pris entre beef familial, fusillades et abus de sirop pour la toux, Weezy sort enfin son album.

Les fans de Lil Wayne peuvent célébrer : Tha CarterV est enfin là. Faut dire qu’ils attendaient depuis 2011 la suite de la série Tha Carter, et que la sortie a été repoussée à maintes reprises à cause d’une série de rebondissements aussi rocambolesques que tristes.

Portrait rapide de la saga Tha Carter V.

Commençons par le commencement. Weezy nous a donné Tha Carter IV en août 2011 et depuis, tout le rap jeu attend le sixième volet de la série. Entre-temps les mixtapes des albums collaboratifs avec 2 Chainz et T-Pain auront permis de patienter, mais on a peu parlé de ces projets souvent au calibre bien en deçà de ce à quoi le « best rapper alive » nous habitué. Les mauvaises langues disent que Weezy est fini, trop peté sur le lean (ce mix de sirop pour la toux) et trop préoccupé par sa nouvelle carrière de skater (pas facile de devenir le premier rider pro qui ne sait pas faire de ollie).

Tout ça, c’est la faute à qui? Si on en croit les infos disponibles, Cash Money Records et son patron, Bryan « Baby » Williams (qui est aussi le père adoptif de Lil Wayne) seraient à blâmer.

2013 : le rappeur de la Nouvelle-Orléans annonce que Tha Carter V devrait voir le jour avant la fin de l’année. Puis, plus rien jusqu’en 2014. En février, Yung Moolah Baby écrit sur Twitter que l’album sera prêt pour le 5 mai 2014. Premier rebondissement : un mois plus tard, l’album est repoussé indéfiniment.

S’ensuit alors une suite de singles supposément tirés de Tha Carter V. En même temps, Young Thug annonce la sortie de Carter 6, son premier album dont le titre se veut un hommage à Lil Wayne, son inspiration principale. Mais Weezy n’est vraiment pas down, et après quelques menaces légales et dans l’street, il change le titre pour Barter 6. Dans la foulée, Lil Wayne déclare que Tha Carter V fera son apparition en deux temps, avec la première moitié disponible le 9 décembre 2014… ce qui n’arrivera pas.

Le fondateur de Young Money se lâche sur Twitter : il est prisonnier et c’est la faute de Cash Money et Baby si l’album n’est toujours pas disponible. Il s’excuse auprès de ses fans, et avoue vouloir quitter le navire fondé par son père adoptif. La merde pogne pour vrai.

L’épisode suivant se déroulera en janvier 2015. A la recherche de sa liberté Lil Wayne attaque Cash Money Records en cour pour 51 millions de dollars sur une question d’avances non-payées. Les fans de Weezy commencent à se demander si Barter 6 de Young Thug ne sera pas la chose la plus proche de Tha Carter V à laquelle ils auront accès dans leur vie.

Nouveau rebondissement le 26 avril 2015 : Jimmy Winfrey, le gérant de tournée de Young Thug, aurait ouvert le feu sur la van de Lil Wayne après un spectacle. On apprendra plus tard que Baby et Young Thug seraient également impliqués, même si aucun des deux n’a fait face à la justice en lien avec cette histoire (mais ça pourrait changer car l’affaire n’est pas encore close).

Ensuite, c’est la traversée du désert. Weezy sort quelques diss tracks qui visent Young Thug et Birdman, et Birdman fait pareil; on se tire dessus en famille, au propre comme au figuré.

Rendu en 2016, le supervillain surprise du rap, Martin Shkreli, leak deux chansons de Tha Carter V pendant un live stream, notamment Mona Lisa avec Kendrick Lamar. Shkreli aurait acheté l’album à un gars qui l’a trouvé dans un char qu’il a acheté à Lil Wayne (!) L’album existe donc toujours, et pourrait aider Shkreli à payer ses dettes, au besoin.

Enfin, l’étincelle que tous les fans du rappeur attendaient arrive le 7 juin 2018 : après près de sept ans d’attente et de longues procédures en cour, Lil Wayne est libéré de son contrat avec Cash Money Records. Il n’est pas parti seul, récupérant du même coup toute l’étiquette Young Money (Drake, Nicky Minaj, etc.) qu’il possédait avec Baby.

Finalement, le 23 septembre, Weezy annonce la sortie de Tha Carter V pour le 28 septembre. Les fans jubilent – ayant complètement fermé la porte sur la possibilité que l’album soit mauvais – le rap jeu en entier célèbre la sortie de l’album. Même Baby avec qui Lil Wayne a fini par faire la paix pendant un show.

Pis finalement, l’album? Ben, l’album est bon, ben correct. On retrouve le Lil Wayne qu’on a connu sur les autres albums de la série Tha Carter, et ça parait qu’il travaille depuis longtemps sur cet opus. Sauf que man, 23 tounes, c’est beaucoup trop. Par contre, ça ne freine pas ses admirateurs qui se sont pitchés en masse sur l’album, numéro un du Billboard 200 pour sa première semaine. Comme quoi, tout vient à qui sait attendre… sauf peut-être la fin de Tha Carter V.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

« Run Fast Sleep Naked » : l’auto-exorcisme de Nick Murphy

Il ne reste plus grand chose de Chet Faker, mais ce n'est pas nécessairement une mauvais chose.