URBANIA Musique x LaF : Mon premier Osheaga – Partie 1

Nous nous joignons aux gagnants des Francouvertes pour découvrir le festival.

Les choses sont allées bien vite cette année pour le groupe hip-hop LaF. Trois ans après sa création officielle, on compte déjà deux albums à leur actif, en plus d’une victoire aux Francouvertes en mai dernier. Dans les prix remportés, les gars de La Famille ont gagné un spot dans la programmation d’Osheaga, ce qui en fait leur première visite au festival. URBANIA Musique a décidé de passer la fin de semaine avec le groupe pour documenter leur festival, et nous faire découvrir l’événement à travers leurs yeux.

Nous nous sommes entretenus avec LaF à la veille de leur gros weekend pour avoir leurs impressions sur les jours à venir.

Votre année, vous la décrivez comment?

« Grosse surprise. Le vent a tourné suite aux Francouvertes. On s’enlignait pas pour avoir un été avec autant de shows alors c’est vraiment le fun. On vit ça très bien!

Ça nous permet de voir des beaux paysages québécois et jouer avec du monde nice dans des beaux spots. C’est un super bel été, on est vraiment content de ce qui se passe et on a hâte de se mettre en mode création bientôt. »

C’est votre premier Osheaga, quelles sont vos attentes pour le weekend?

« C’est fou parce qu’on n’est jamais allé ne serait-ce même qu’une journée et là on a la chance de vivre l’expérience totale. On a vraiment hâte.

On va embrace l’énergie autour de nous. Ça va être le fun : on va bien manger, bien boire, profiter du soleil et des bons artistes. Semblerait selon Alaclair Ensemble que les pattes de crabe c’est le highlight du festival alors on va vérifier si c’est vrai ou juste une légende.

On a aussi du Bombay Saphire qu’on sait qui nous attend. Il est probablement déjà dans la glace en ce moment. »

Allez-vous au festival en mode artiste ou spectateur? Comment vous dealez tout ça?

« C’est un combat intérieur je te dirais, entre notre égo, et notre admiration pour les artistes là-bas. Vendredi-samedi on va y aller en mode spectateur pour profiter des gros noms.

On va peut-être faire un peu de PR quand même, et charmer les filles avec des fleurs dans les cheveux haha! »

« On va peut-être faire un peu de PR quand même, et charmer les filles avec des fleurs dans les cheveux »

Quels artistes voulez-vous voir durant le festival?

« On veut absolument aller voir Arctic Monkeys, Travis Scott, Franz Ferdinand, Ponctuation, Tyler the Creator, Anderson .Paak, Florence and the Machine, The Nationals qui devraient être pas pire aussi. »

Qu’est-ce que vous pensez de votre horaire de show? Un dimanche… à 13h…?

« Ben… qu’est-ce qu’on en pense… probablement la même chose que toi haha!

En même temps, on fait Osheaga fak on brag plus sur le fait qu’on fait le festival que sur l’heure de la prestation. »

Comment vous vous êtes préparés pour la fin de semaine?

« On a rodé notre set. Et on est content parce que 30 minutes, c’est pas mal le format qui nous convient le mieux. À chaque étape des Francouvertes c’étaient des perfos de 30 minutes alors on est rendus habitués à ce format-là et on le performe bien.

Au niveau du set on n’est pas vraiment stressés. »

Comment vous vous sentiez quand vous avez su que vous alliez à Osheaga?

« Ce soir-là,  y’a beaucoup de choses qui se sont passées en même temps. On a gagné plusieurs prix et les Francouvertes. Ça nous a pris une couple de jours pour réaliser tout ce qui s’était passé parce que c’était arrivé vraiment vite et c’tait super intense. Mais on était bien heureux.

Mais tsé… c’est un prix aussi. Fak même si on est vraiment fiers de l’avoir gagné, c’est pas comme si on était rendu des artistes mainstream au Québec. En fait c’est plus avec les gens autour de nous que ça change. Tout le monde a l’impression qu’on a make it parce qu’on est à Osheaga haha! »

Vous pourrez suivre la suite du Osheaga de LaF au courant de la fin de semaine sur la page d’URBANIA Musique, ainsi que sur notre compte Instagram.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Beatfaiseuse du mois : Laurence Nerbonne

La musicienne s'est permis d'explorer le trap sur son dernier album.

Dans le même esprit