Les 5 meilleurs clips d’A $AP Rocky

Le rappeur cumule les vidéoclips à couper le souffle.

A$AP Rocky a eu une année 2019 plutôt rocambolesque jusqu’à présent, mais ça ne l’empêche pas de travailler fort. À peine revenu de son (petit) épisode carcéral en Suède, il vient lance déjà un nouveau single, Babushka Boi

Comme la plupart des chansons de Pretty Flacko, le titre est également accompagné d’un vidéoclip, et comme à l’habitude, il est magnifique. Réalisé par l’artiste surréaliste Nadia Lee Cohen, la vidéo montre A$AP Rocky et son crew en plein braquage de banque, avant de gunnner une rangée de policiers déguisés en cochon…

Vite de même ça peut sembler étrange, mais sérieusement, le clip vaut vraiment la peine d’être écouté.

La sortie de cette vidéo m’a donné envie de faire un survol des autres tours de force d’A$AP Rocky.

Voici donc 5 vidéoclips de son répertoire qui valent le détour, sans ordre de préférence.

Angels

Des BMX, des masques et des scènes plus new-yorkaises que jamais : le clip d’Angels est une immersion dans la ville natale d’A$AP Rocky. Je salue l’audace de faire des hold-up en vélo, ainsi que le plan sur la bouche du rappeur qui me fait réaliser que finalement, ma moustache n’est pas si molle que ça. Quand on se compare on se console.

Multiply

La chanson est incroyable, et le clip accote la qualité du son. C’est avec cette vidéo qu’A$AP commence à teaser d’autres chansons de son répertoire à coup d’interludes insérés dans le milieu de son clip, chose qu’il continuera de faire par la suite. La transition avec LPFJ 2 rentre tellement au poste que c’en est presque impoli.

L$D

L$D est loin d’être ma chanson favorite de son répertoire. Ceci étant dit, le clip est à jeter par terre! Avec ses références à Enter the Void de Gaspar Noé, la vidéo est l’une des plus ambitieuses de la carrière de Flacko, et l’une des plus sublimes.

A$AP Forever

Si vous avez la nausée facilement, vous devriez peut-être vous abstenir de regarder ce clip. Si vous aimez les prouesses cinématographiques, écoutez-le.

A$AP s’est vraiment gâté sur celui-là en cumulant les transitions psychédéliques. Il y a tellement de plans qui se succèdent que je ne peux m’empêcher de penser à celui ou celle qui s’est chargé du montage : tu es le vrai héros dont l’Amérique a besoin.

Praise the Lord (Da Shine)

Quand A$AP Rocky s’associe au rappeur anglais Skepta pour une chanson, c’est sûr que ça va bien se passer. Déjà que la toune est bonne, le clip vient vraiment donner une coche de plus. Scinder l’écran en deux pour montrer d’un côté New York et de l’autre Londres, c’est le genre de flash qui fait que cet artiste se démarque toujours visuellement.

BONUS – Yamborgini High

Cette chanson n’est techniquement pas un titre d’A$AP Rocky, mais un de leur collectif A$AP Mob. Par contre, je me dois de l’ajouter à cette liste puisque c’est mon clip préféré de son répertoire. Non seulement la track est incroyable, surtout qu’elle rend hommage à A$AP Yams, membre du collectif décédé d’une overdose… mais le clip est juste aaaaaaaaiilleurs.

La première fois que je l’ai regardé, j’étais sûr que ma connexion internet était nulle. Jusqu’à ce que je réalise que la basse qualité de la vidéo était voulue. Je trouve que l’utilisation de l’image pixelisée pour faire des transitions est géniale. Les couleurs de la vidéo sont également à couper le souffle.

RIP A$AP Yams.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up