Les albums du mois : Août 2019

Cinq albums à écouter (si c'est pas déjà fait).

Ça paraît que la rentrée arrive parce que les nouveautés abondent! Si bien que j’ai décidé de vous ramener un segment oublié depuis longtemps, soit mes suggestions supplémentaires. Faut ce qu’il faut parce que la sélection redevient difficile, mais on ne s’en plaindra justement pas après la disette estivale.

Mes choix se sont arrêtés sur la variété ce mois-ci avec le néo-classique ambiant de Tambour, l’indie-rock amouraché de Mathieu Bérubé, le folk rock chaleureux de Fred Fortin, la post-punk joueuse de We Are Wolves et l’industrielle weird de Trafic des airs.

Constellations (ou comment arrêter le temps), Tambour

Moderna, 23 août

Après ses deux Chapitres, Simon Piché-Castonguay était prêt à passer à autre chose. Avec une sensibilité renouvelée, exacerbée par des voyages en Scandinavie et une résidence de création à Banff, le compositeur néo-classique signe ici un magnifique opus.

S’intéressant au passage du temps, à l’espace et au caractère éphémère de nos existences, il signe sur Constellations cinq pièces instrumentales au fort caractère cinématographique. À noter que Simon encourage aussi ses auditeurs à changer la vitesse de lecture des pièces pour les redécouvrir.

Pour les fans de : Johan Johansson, Jean-Michel Blais, Nils Frahm

Roman-savon, Mathieu Bérubé

Indépendant, 23 août

Expatrié à Natashquan depuis peu, Mathieu Bérubé nous lance quand même à distance une bonne dose d’amour avec son second album en carrière. Sur Roman-savon, il s’intéresse à l’amour et aux relations humaines avec ironie à travers le spectre du soap opera.

Bien entouré, avec notamment Mélanie Venditti ou Tambour à ses côtés, Bérubé démontre un nouveau côté de sa démarche créatrice avec des arrangements soignés et réussis. Avec du saxophone, des solos de guitare et des cordes, il est difficile de faire un produit plus complet.

Pour les fans de : Antoine Corriveau, Philémon Cimon, Mélanie Venditti

Microdose, Fred Fortin

Grosse Boîte, 23 août

Retour surprise de Fred Fortin! Presque sans annonce officielle, le maître s’offre un album toujours personnel, mais où foisonnent les références au dad rock. Faut dire que c’est un peu ce qu’incarne Fortin dans la province, tout en restant pourtant toujours cool et tendance.

Le ton ironique habituel et le chant hachuré si caractéristiques de l’auteur-compositeur-interprète sont au rendez-vous, de même que les accents country-folk un peu gras qu’il maîtrise si bien. Le genre d’album qui s’écoute bien en ces derniers jours d’été avec une (couple) de bières à la main.

Pour les fans de : Richard Desjardins, Gros Méné, Louis-Philippe Gingras

La main de Dieu, We Are Wolves

Simone, 16 août

Si Alex Ortiz nous avait déjà démontré être capable d’écrire des hits en français — rien qu’à penser au classique Magique —, il s’en est ici fait un devoir. Après près de seize ans de carrière, le groupe avait le goût de se faire du fun en studio, de se renouveler et le résultat est livré sur cet EP.

Le groupe y va d’’influences variées, alternant entre post-punk, punk et même surf et garage, et se redécouvre au passage. Les textes sont aussi signés en français et en espagnol. Si ce n’est pas une pièce maîtresse de leur carrière, reste qu’on est heureux de voir le band l’être lui aussi.

Pour les fans de : Duchess Says, Galaxie, Les Breastfeeders

TDA, Trafic des Airs

Crochet, 16 août

Samuel Gougoux, membre du trio math-punk de Québec Victime, lance son officiellement son premier projet solo avec ce EP de cinq chansons, paru sur la nouvelle étiquette Crochet Disques. On y reconnaît son influence dans le band, avec une musique sombre, bruitiste et touffue.

Voyageant entre les contrées ravageuses du post-punk et de l’industriel, en résulte un produit poétique et fantomatique. On salue aussi l’apport de Simon Provencher à la guitare sur une chanson et l’intégration de flûte, l’instrument officiel de 2019.

Pour les fans de : Victime, Technical Kidman, Météo Ciel Bleu

3 autres suggestions :

Apophis (Single), Choses Sauvages

Audiogram, 23 août

Fleur Soleil, Françoise

Indépendant, 23 août

L’autoroute de l’information, Frite Fromage Sauce

Indépendant, 2 août

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up