Mac DeMarco célèbre son nouvel album avec un vidéoclip plutôt… buzzé ?

Une animation aussi sublime que déconcertante.

Au moment d’écrire ces lignes, Here Comes the Cowboy, le tout nouvel album de Mac DeMarco joue dans mes oreilles. Il est arrivé dans les bacs de streaming ce matin.

C’est un album sobre, avec moins d’effets planants de guitare et à la sonorité plus rock. Bref, un bon petit projet que j’aurai beaucoup de plaisir à explorer davantage dans les prochains jours. Comme son titre l’indique, l’opus explore vaguement l’univers des cowboys, notamment avec des titres comme Choo ChooHey Cowgirl et (on sait que les cowboys sont des gens de peu de mots).

Par contre, c’est probablement la chanson homonyme qui remporte la palme du « titre le plus country » du projet, alors que Mac répète en boucle « Here comes the cowboy » sur une ligne rythmique qui rappelle le bruit des sabots de chevaux. Évidemment, le clip qui accompagne la chanson se devait d’être des plus étranges, sinon ce ne serait pas du Mac DeMarco

À date, il a toujours été fidèle à lui-même avec des visuels où absurdité, symbolisme et prothèses faciales se mélangeaient dans une confusion totale. Heureusement, pour Here Comes the Cowboy on troque enfin les masques… pour de l’animation 3D. Le clip propose plusieurs choses : des extraterrestres (je pense?), des singes vêtus de chemises, des fonds d’écran de Windows XP, Jim Carrey dans Le masque, des bébés anges en pédalo, et un paquet d’autres affaires non identifiables (je pense avoir reconnu Morpheus de la Matrice d’ailleurs).

À mon avis, c’est justement ça la force de Mac DeMarco : arriver à faire de la musique accessible, tout en créant un univers visuel déroutant autour de ses projets. Ci-dessous se trouve le meilleur exemple.

Here Comes The Cowboys est disponible partout dès aujourd’hui.

Pour suivre Mac DeMarco, c’est ici.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Pourquoi apprend-on encore la flûte à bec ?

Lettre ouverte d'une enseignante de musique au primaire.

Dans le même esprit