marie-pier meilleur

Mathieu Bérubé présente bientôt son « Roman-savon »

Voici tout ce qu'on sait sur le nouveau projet de l'auteur-compositeur-interprète.

L’univers de Mathieu Bérubé oscille bien souvent entre le rire et la sensualité. C’est une tendance qu’il officialise maintenant en dévoilant le nom de son deuxième album à venir plus tard en août, Roman-savon. L’album est inspiré par les soaps américains, vous savez, ces émissions à la The Young and the Restless ou General Hospital, qui tournent habituellement autour d’intrigues amoureuses particulièrement sirupeuses. Sans surprises, Mathieu y aborde donc les relations interpersonnelles à caractère romantico-sensuelles, mais ironise aussi sur le thème.

« Autodérision autour du mal de l’amour », peut-on lire dans son communiqué de presse. Poétique à souhait. 

Les textes de l’artiste le sont tout autant. Sur le dernier extrait de Roman-savon, La soudure, il nous offre de petites tournures de phrase bien imagées comme « y’a un cheveu sur la soupe / si je t’ennuie tu t’ennuies de lui les ponts que je coupe ont terni tes envies / si on est mort dans l’œuf / je m’en mords les doigts » avec sa voix si poignante. Antoine Corriveau, un autre artiste à la plume joliment dark, en signe justement la réalisation. Un autre morceau tiré de leur collaboration, L’Âge d’or, a paru en janvier 2018. Les deux pièces seront sur l’album, qui aura 11 chansons au total. 

Corriveau est loin d’être le seul invité de marque sur cette deuxième proposition. Mathieu s’est très bien entouré pour Roman-savon. On peut entendre Catherine Leduc dans les chœurs sur La Soudure, les cordes de Mélanie Venditti et ses arrangements un peu partout dans l’album, ainsi que Stéphane Bergeron (Karkwa, Matt Holubowski) à la batterie, Cédric Martel (Hubert Lenoir, Tire le coyote) à la basse et Martin Lizotte au piano, entre autres. Toute une team

Roman-savon sort de manière indépendante le 23 août 2019. Vous pouvez suivre Mathieu Bérubé juste ici et l’écouter juste

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up