Nipsey Hussle en 5 chansons

Le rappeur s'est fait assassiner devant son magasin à Los Angeles.

Tragique nouvelle pour le monde du hip-hop alors qu’on a appris que le rappeur Nipsey Hussle est décédé, criblé de balles le 31 mars en sortant de son magasin à Los Angeles. Par sa mort, le rappeur s’ajoute à la déjà trop longue liste de rappeurs assassinés : Tupac, Notorious B.I.G., Big L, XXXtentacion, etc.

Pour ceux qui ne connaissent pas Nipsey Hussle, sachez qu’il est originaire de Los Angeles et qu’il émergeait de la vague du nouveau West Coast rap, propulsée entre autres par YG. Avec sa musique, le rappeur renouait avec un son g-funk à la Dr. Dre, où synthétiseurs et grosses basses s’entremêlaient pour créer des mélodies comme on en entend juste dans GTA San Andreas. 

Bref, un gros son classique old school, soutenu par des paroles décrivant la dure réalité des quartiers des gangs de Los Angeles. Nipsey était lui-même membre des Rolling 60’s Neighborhood Crips, un gang rival aux Bloods. Il semblerait d’ailleurs que son assassinat soit lié quelque part avec une histoire de gang. Ironiquement, le rappeur a tweeté la journée même de sa mort : « Having strong ennemies is a blessing ».

Aujourd’hui, pour souligner sa trop courte carrière, on vous présente 5 chansons marquantes du rappeur.

Nipsy Hussle, cet article est pour toi.

Nipsey Hussle — Last Time I Checc’d (Feat. YG)

Quand on pense au nouveau du West Coast actuel, on pense surtout Nipsey, mais également YG, son homologue «rouge». Malgré qu’ils soient tous les deux issus de gangs rivaux, ils ont souvent travaillé ensemble durant leur carrière. Une des collaborations les plus intéressantes est surement celle-ci, qui appelle dans le vidéoclip à la réconciliation entre les deux factions. Le genre de collaboration transcende la musique.

YG & Nipsey Hussle — FDT (Fuck Donald Trump)

Pendant qu’on est sur le sujet, voici une chanson de Nipsey Hussle qui va au-delà du simple banger. Lancée avant les élections américaines de 2016, la chanson appelle les électeurs à ne pas voter pour Donald Trump avec le très subtil refrain : « Fuck Donald Trump ». Avec ce titre, le duo prouve que le politique est l’affaire de tout le monde.

Nipsey Hussle — Rap Niggas

Rap Niggas est le premier single du premier album studio de Nipsey Hussle. Lancée en 2017, la chanson a mis son projet Victory Lap sous les projecteurs. À sa sortie en février 2018, l’album a été encensé par la critique, se situant sur la fine ligne entre le old school hip-hop et un son trap actuel.

Nipsey Hussle — Bullets Ain’t Got No Names

Clip ultra violent, style vestimentaire à la Snoop Dogg, instru générique : nous voilà en présence du premier single lancé par Nipsey Hussle pour sa mixtape homonyme Bullets Ain’t Got No Names. Le clip est un dur témoin de la violence qui frappe les membres de gangs à Los Angeles, alors que l’on voit des gens cacher des armes à feu sous le lit de leurs enfants.

À écouter le refrain, difficile de ne pas voir une triste fatalité dans ces paroles : 

« Why you niggas outside without no gun
You think this shit is a game?
But no, no, not at all
I’ll hop out gunnin’ and show you niggas I ain’t playin’ »

Nipsey Hussle — Racks In The Middle (feat. Roddy Rich & Hit-Boy)

Cette chanson est la dernière de la discographie de Nipsey à avoir droit à un vidéoclip.  Dans la vidéo, on voit un Nipsey au sommet de sa gloire, célébrant des années de travail acharné. Malheureusement, la vie s’est chargée d’arrêter sa route ici, laissant derrière lui une foule de fans et collègues endeuillés.

Keep husslin’.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les Francouvertes 2019 en six coups de cœur

Peu importe le palmarès final des Francouvertes édition 2019, URBANIA présente le meilleur de la première ronde du concours-vitrine.

Dans le même esprit