On a écouté la trame sonore de Game of Thrones

Une chanson, un personnage…

La série Game of Thrones achève, alors qu’il ne reste que trois épisodes. Plus on arrive vers la fin, plus le show prend des dimensions sans précédent en termes de surprises, de controverses et de divergences d’opinions à l’intérieur de son fanbase. Par bouts, on se croirait presque dans un gala de lutte tellement il y a de drama. Pendant ce temps-là, les personnages se battent pour exister une dernière fois à l’écran alors que l’émission vit ses dernières heures.

Cette semaine, la série de HBO a fait paraître For the Throne : Music Inspired by the HBO Series Game of Thrones, un genre de bande sonore originale pas originale. En gros, c’est une autre façon de cash out sur l’émission : on prend des artistes populaires de genres variés, on leur fait chanter des chansons qui reprennent vaguement les thèmes de la série, et on fait la grosse piasse grâce aux fans insatiables de GoT.

 Question de revenir à ma thématique de lutte, j’ai analysé toutes les chansons de For the Throne afin de déterminer à quels personnages chaque chanson servirait de theme music, la musique d’entrée avant un combat. Attention, il y a beaucoup de spoilers dans les paragraphes qui suivent, vaut mieux arrêter de lire ici si t’es pas à jour dans la série.

Maren Morris — Kingdom of One

Personnage : Bran Stark

On commence avec une balade émotive de la chanteuse Maren Morris qui dépeint un « kingdom of one » où le protagoniste provoque un ennemi qui se prend pour un dieu, ce qui illustre un peu le conflit entre Bran et le Night King. Surtout, Bran est rendu sur la grosse puff depuis qu’il est le Three-Eyed Raven; complètement détaché émotionnellement, il se spécialise désormais dans les regards vides. Finalement, le kingdom of one, c’est peut-être le cerveau de Bran.

SZA feat The Weeknd & Travis Scott — Power is Power

Personnage : Jon Snow

On a ici affaire à un hit en puissance qui réunit trois grands cerveaux de la musique pop actuelle. Il est clair que la chanson fait référence à Jon Snow (aka Aegon Targaryen), alors que le refrain de The Weeknd commence avec « a knife in my heart couldn’t slow me down ». Jon non plus, parce que c’est une fois ramené à la vie par Melisandre qu’il comprend l’ampleur du rôle qu’il a à jouer dans la bataille contre le Night King. C’est de la bonne pop, pour un bon héros pop.

The Lumineers — Nightshade

Personnage : Samwell Tarly

Le pauvre Sam Tarly a le don de toujours se foutre dans des situations où il ne devrait pas être. Notamment dans le Night’s Watch, le régiment qui garde le mur qui sépare les morts des vivants. La chanson de The Lumineers décrit même le moment où Sam voit les White Walkers et leur armée passer à côté de lui. Ça parle également de l’affection de Tarly pour la belle Gilly, lui qui n’a techniquement pas le droit d’avoir une blonde. Comme quoi les vœux de chasteté, c’est aussi solide qu’une charge de Dothrakis dans le noir.

Ellie Goulding — Hollow Crown  

Personnage : Daenerys Targaryen

Je dois admettre que c’est la première fois que j’écoutais du Ellie Goulding, pis je ne déteste pas ça. Sur le beat entraînant, on imagine bien Daenerys expliquer qu’elle « hold a match to your paper castle, and watch it all burn down ». En gros, peu importe l’armée, Dany a des dragons. C’est un peu comme avoir la carte +5 au Uno. Sauf si t’es devant le Night King, là t’es mieux de juste passer ton tour, c’est un tricheur.

X-Ambassadors & Jacob Banks — Baptize Me  

Personnage : Theon Greyjoy

Cette chanson est touchante, deep, juste assez cheesy et fit tellement bien avec l’histoire de Theon Greyjoy, qui après multiples trahisons, tortures et appareils génitaux en moins, a finalement eu son moment de rédemption lors du dernier épisode. Après avoir protégé Bran, il était finalement libre de ses démons, et a pu s’offrir en sacrifice inutilement au Night King. Mais il est un « good man », et j’ai presque versé une larme lors de cette séquence.

A$AP Rocky & Joey Bada$$ — Too Many Gods  

Personnage : Arya Stark

Eille, une toune de rap! Avec deux rappeurs que j’aime! Fallait bien que ça donne une chanson que je n’aime pas particulièrement. Sauf que la chanson sied Arya à merveille, elle qui a fini par comprendre que tous les dieux étaient finalement le même dieu : la mort, aussi connue sous le nom de Many-Faced God. C’est une toune triomphante, et Arya a triomphé contre le dude le plus puissant de la série. Alors c’est une association parfaite, même si elle ne sort pas autant de nulle part que la tombeuse du Night King.

The National — Turn On Me

Personnage : Tyrion Lannister

Le band de rock américain drop ici une chanson parfaite pour Tyrion, alors qu’elle aborde un enfant dont la naissance tue la mère, ce qui est arrivé au pauvre frère de Jaime. Elle aborde aussi la trahison, thème récurrent dans la famille Lannister. En espérant qu’un des deux frères finisse par tuer la sœur…

James Arthur — From the Grave  

Personnage : Ned Stark

La chanson parle d’un personnage qui malgré sa mort, est toujours un peu présent. Il n’y a pas meilleur exemple que Ned Stark, lui qui à travers sa lignée, a pas mal sauvé Westeros à lui tout seul. Merci d’avoir menti à ta femme, Ned!

ROSALIA & A.CHAL —Me Traicionaste  

Personnage : Night King

J’vais pas vous mentir, la chanson est en espagnol, je ne comprends rien, je n’ai aucune idée comment elle fitte avec l’histoire de Game of Thrones et au final, c’est juste une diversion au reste du contenu pour faire avancer l’album. Donc finalement, c’est le Night King.

Lil Peep feat Ty Dolla $ign — When I Lie (Remix)

Personnage : Cersei Lannister

La chanson s’appelle When I Lie, pis Cersei ment TOUT LE TEMPS. Elle veut dominer tout le monde, est prête à trahir tout le monde, le tout en étant saoule sur le vin westerosi pas mal 24/7. C’est rock, c’est pas très bon, c’est donc la sœur aînée des Lannisters. PRENEZ CERSEI ET RENDEZ-NOUS LIL PEEP!

Lennon Stella — Love Can Kill

Personnage : Jorah Mormont

Il n’y a pas plus direct que ça comme référence. Ser Jorah, aka Ser Friendzone, est mort en protégeant la femme qu’il aimait, Daenerys. L’affaire, c’est qu’elle ne l’aimait pas, ou en tout cas, pas autant que le beau Kha… hum, Daari… re-hum… Jon Snow. Finalement, c’est juste quand Jorah meurt que Dany se rend compte que c’était peut-être lui, le meilleur dude pour elle. Surtout depuis qu’elle sait que Jon, c’est pas mal son neveu. Oups.  

Chloe x Halle — Wolf At Your Door

Personnage : Sansa Stark

La chanson des sœurs Chloe x Halle représente bien l’évolution de Sansa, qui est passée de petite fille naïve au cœur plein de contes de fées à une femme forte à la stratégie politique affûtée. « You preyed on my innocence, tried to bury my name but now there’s ice in my veins », disent-elles. C’est pas mal Sansa, ça.

Mumford & Sons — Devil In Your Eye

Personnage : Missandei

Il n’y a pas de plus belles histoires d’amour dans Game of Thrones que celle entre Missandei, conseillère de Daenerys, et Grey Worm, capitaine des Unsullied, une armée de super guerriers eunuques. Surtout parce qu’elle ne fait pas de sens, et c’est souvent les histoires qui ne font pas de sens qui sont les plus belles. La chanson de Mumford & Sons est la trame parfaite pour cet amour « that you’re scared you’re gonna lose » (parce qu’on pensait tous que Grey Worm allait mourir dans la bataille de Winterfell).

Matt Bellamy — Pray (High Valyrian)

Personnage : Melisandre

Bon alors ici, c’est pas compliqué, puisque la chanson reprend l’incantation que Melisandre, sorcière aux champions changeants, récite lors de la résurrection de Jon Snow. Si la Red Witch était un personnage controversé, elle s’est avérée être une des figures les plus importantes de l’émission, surtout pour la famille Stark. Sans elle, Jon Snow meurt trahi par ses frères du Night’s Watch, et Arya reste cachée dans un recoin de Winterfell à souffrir de PTSD avec The Hound. Valar morghulis.

Au final, ma plus grosse critique, c’est qu’il n’y ait pas de chansons de Raleigh Ritchie sur l’album. C’est qui, Raleigh Ritchie? Seulement Jacob Anderson, aka Grey Worm, aka le super soldat qui fait de la bonne musique pop on the side.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

« Run Fast Sleep Naked » : l’auto-exorcisme de Nick Murphy

Il ne reste plus grand chose de Chet Faker, mais ce n'est pas nécessairement une mauvais chose.