On a fait écouter le premier album de La Chicane à nos collègues Français

« J’ai envie de m’allumer une clope, de me foutre en l’air. »

Personne ne se souvient d’où il était ou de ce qu’il faisait quand est sorti l’album En Catimini de La Chicane. Mais pas mal tout le monde possède au moins une anecdote de performance karaoké éthylique de Juste pour voir le monde.

Qu’on aime le band sincèrement ou de façon ironique, le groupe de Val d’Or a marqué la culture québécoise, allant même jusqu’à contribuer à normaliser un certain pléonasme («mes erreurs les plus pire», anyone?).

C’est pour ça qu’URBANIA a voulu marquer en grand le 20e anniversaire de la sortie du premier album du groupe en lançant une année de célébrations, 375e-style. On sait pas encore si c’est une bonne idée, mais on sait qu’à date on a ben du fun.

On a débuté ce semi-jubilé en faisant découvrir le groupe à nos collègues français. On était curieux de savoir s’ils allaient relever toute la richesse lyrique des paroles, le génie des arrangements rock-trad ou encore la fougue émotive de ce band mythique du Québec.

On ne voulait pas leur imposer l’album au complet, alors on a décidé de leur faire écouter deux chansons tirées de En Catimini, ainsi qu’un vidéoclip. On a ensuite recueilli leurs impressions.

Voici les résultats de notre expérience.

MODULE 1: Écoute active

Première chanson: Juste pour voir le monde

Claire, directrice artistique

«C’est une belle chanson sur la vocation de chanteur.»

«J’ai noté un propos punk, aussi.»

«La mélodie est molle par rapport aux propos tenus. J’aurais eu envie de plus de rock.»

«Il a soif d’aventure, il a envie de voyager.»

Maud, designer

«J’ai rien compris au début, y avait trop de “wraouin wrouin” [imaginer un son de distorsions].»

«J’ai été interpellée par la phrase “Musique douce qui t’élève l’âme”»

Lucie, monteuse

«Je comprenais pas les fins de phrases.»

«Ça traduit une grosse envie de découverte du monde.»

«Ça sonne punk, mais optimiste, avec une petite touche de David Hallyday.»

Romain, directeur Ventes et Développement

«La première phrase m’a fait penser à la première fois de ma vie que j’ai entendu du Roch Voisine.»

«Je trouve qu’il s’inspire de Michael Jackson : le refrain est vraiment rassembleur.»

«On y trouve tous les ingrédients d’un hymne populaire cheesy: la mélodie est facile, accessible.»

«Ça me fait penser à “À toutes les filles que j’ai aimées avant” de Didier Barbelivien.»

Deuxième chanson: Sodôme et Val d’Or

(On ne connaissait pas cette chanson, mais on trouvait le titre intéressant. Toutefois, il s’avère que les paroles sont aussi incompréhensibles pour nous que pour nos Français.)

Romain

En entendant le titre de la chanson: «Est-ce que Boom Desjardins a un lien avec Richard Desjardins?»

«Le morceau a un air de déjà entendu, j’ai impression d’avoir entendu cette chanson mille fois.»

«Ça me fait penser à ma 1re soirée au Québec, sous-sol de pizzéria à Rouyn-Noranda. J’avais fumé un joint sans tabac et je discutais avec les cuisiniers, mais je ne comprenais pas ce qu’ils disaient et je me demandais si c’était moi ou le pot.»

«Dans le sud de la France, les bagarres démarrent souvent sur ce genre de musique, ça annonce la fin de la fête.»

Mes paroles retenues: caisse de bière.»

«Cette chanson sent l’alcool et la clope.»

«C’est le genre de musique que je pourrais entendre quand j’entre dans la voiture d’un de mes oncles marginaux.»

Lucie

« C’est très cowboy québécois, mais aussi ça fait très conte de la campagne irlandaise, Ennio Morricone.»

«Mes paroles décryptées: plateau du Val d’Or et canne de bière.»

«On sent un côté festif et alcoolique fait penser à un groupe de mon coin de la France (dans le nord): Fatal Picard, des punks positifs.»

Claire

«Très western.»

«Je me suis demandée s’il était saoul ou sur le crack.»

«J’ai l’impression qu’ils sont dans un hôtel.»

«J’ai bien aimé le côté rock.»

Maud

«Ça fait très western, avec des boules de paille.»

«Parmi les paroles décryptées : vertu, mort, débauche forcée. Mais ça veut dire quoi débauche forcée? On l’a forcé à boire avant de chanter la chanson?»

«La musique avec l’harmonica m’a fait penser au générique de Walker Texas Ranger

MODULE 2 : initiation au vidéoclip et à la face de Boom

Chanson: Calvaire

Maude

«Ça m’a saoulée.»

«C’est cucul d’amour, très mélancolique, ça te met un coup de blues.»

« Les paroles “C’est comme d’la rage dans une cage” : c’est nul.»

«Le riff et le solo de guitare sont pas mal.»

« De gueule, il ressemble à un mélange de Kurt Cobain et Francis Lalanne

Lucie

«Quel voyage!»

«C’est pas très excitant.»

«Combien de teenagers en détresse ont envoyé cette chanson à leur crush

«J’ai cru un moment que la fille était morte sur le lit, mais non, elle dormait.»

«J’ai l’impression qu’il s’est vendu, sur cette chanson. C’est pus un punk.»

Claire

« Il a un petit côté emo

«Il a l’air sensible.»

«Moi, la tournure que je trouve pas correcte : “les plus pires”. Ça écorche les oreilles. Ça me fait penser à la chanson “C’est toi que je t’aime” des Inconnus. »

Romain

«Rimes trop faciles, on dirait qu’elles ont été écrites par un ado de 14 ans.»

«Je trouve le beat vraiment fort. J’ai envie de m’allumer une clope, de me foutre en l’air.»

«Un truc que j’ai pas compris : dans les gros plans, je savais jamais s’il allait bien ou pas, sa face se contredisait à chaque plan. C’est du mauvais jeu d’acteur.»

«Je m’aperçois que cette chanson a été samplée par Larry Kid dans  “L’Éloge de l’ignorance” et je trouve que la version de Larry Kid est mille fois meilleure.»

Restez aux aguets: le mois prochain on poursuit notre célébration avec une enquête de fond visant à révéler la plus grosse chicane qu’a vécue La Chicane.

Présenté par URBANIA Musique. Allez suivre notre page Facebook, y’a des choses pas mal cool qui se passent là-bas.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Beatfaiseur du mois : Mike Shabb

L'artiste veut changer le son de la métropole.

Dans le même esprit