OrelSan s’essaie au Bollywood

Hommage au cinéma indien.

Le rappeur OrelSan n’a pas l’habitude de faire les choses comme les autres. L’entrevue qu’il nous avait accordée cet automne a d’ailleurs pris des allures de conversation casual, loin des entretiens à la chaîne aux réponses convenues. À l’époque, il venait tout juste de lancer la réédition de son album La fête est finie en y ajoutant un épilogue de onze chansons inédites.

C’est justement dans cette banque que le rappeur a pigé pour créer son nouveau vidéoclip. Le titre Dis moi a remporté les honneurs, une chanson dans laquelle OrelSan se questionne sur les raisons qui font qu’il continue à en faire baver aux femmes qu’il aime.

« S’il te plaît, dis-moi, pourtant, j’aime cette fille-là
Pourquoi j’fais tout pour la faire souffrir? »

Dans ses hypothèses, on compte l’ennui, l’alcool, le stress et finalement la peur. Et peut-être une piste de solution : le psy.

OrelSan, apparemment un grand fan de Bollywood, a décidé de transposer son histoire dans un soap opera indien des plus classiques. Tout est là : les transitions étranges, les juxtapositions d’images bancales, et évidemment, les chorégraphies de danse absolument incroyables.

Fun fact : c’est OrelSan qui signe la réalisation de la vidéo, prouvant encore une fois qu’il a plusieurs cartes talents cachés dans la poche.

Le rappeur s’envolera d’ailleurs bientôt pour le Québec. Il sera en spectacle à Sherbrooke le 17 mai prochain, puis s’arrêtera au Festival Santa Teresa le lendemain. En espérant qu’il n’essaie pas de faire passer ses éléphants aux douanes.

Pour suivre OrelSan, c’est ici.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

5 choses auxquelles j’ai pensé en regardant le nouveau vidéoclip d’Evelyne Brochu

L'extrait «Maintenant ou jamais» et son vidéoclip sont tout simplement sublimes.

Dans le même esprit