Germain Barre

Playlist : le meilleur de la musique irlandaise

Une trame sonore pour votre Saint-Patrick.

Quand on pense à la musique irlandaise, on imagine souvent des violons, des flûtes et des guimauves Lucky Charms. C’est normal: les Irlandais ont su enraciner la culture de la musique folklorique.

Mais un jour, à peu près en même temps que le reste du monde anglo-saxon, les Irlandais ont découvert qu’amplifier une guitare, c’était vraiment cool. Une nouvelle scène populaire s’est développée et donne encore droit aujourd’hui à quelques bijoux musicaux. Même avec une population d’à peine 6,5 millions d’habitants, l’Irlande exporte pas mal de bonne musique.

Au-delà du violonage et d’Ed Sheeran, URBANIA Musique vous a concocté une liste de lecture 100% irlandaise, juste à temps pour la Saint-Patrick. Oui il y a du U2, oui les Cranberries sont là. Mais vous y trouverez aussi d’autres perles à découvrir.

My Bloody Valentine

À moins d’être calé en noise rock, vous ne connaissez sûrement pas ce groupe. Et pourtant, My Bloody Valentine a eu une influence immense sur de nombreuses formations. En plus de groupes connus comme U2 et les Smashing Pumpkins, les Dublinois ont ouvert la porte au mouvement shoegaze à l’aube des années 1990. On parle ici d’un rock abstrait fait avec environ deux cents pédales d’effets et le volume au maximum. Presque 30 ans plus tard, l’album Loveless reste une expérience musicale unique qui continue d’inspirer de nouveaux groupes.

Rejjie Snow

Le hip-hop a une histoire très riche au Royaume-Uni. Pourtant, chez son voisin irlandais, la fièvre du rap est arrivée un peu en retard. Établi à Dublin, Rejjie Snow fait partie de cette petite vague hip-hop qui commence à se faire sentir chez lui. Depuis le début de sa carrière, il a su collaborer avec de gros noms comme Kaytranada, Aminé et Loyle Carner. Son premier album Dear Annie lui a valu une nomination lors des derniers RTE Music Choice Awards, équivalent local du prix Polaris.

Róisín Murphy

Róisín Murphy est le genre d’artiste aux influences si diverses que le mot « pop » semble être son seul fil conducteur. Mais attention, on ne parle pas d’une Rihanna ici. La musique de la chanteuse d’Arklow est expérimentale et théâtrale à souhait, avec une sensibilité particulière pour les sonorités électroniques. Après la fin du projet Moloko, Róisín a lancé une carrière solo remplie de succès critiques et populaires. On la comparait volontiers à Kate Bush et Roxy Music à ses débuts, mais Róisín Murphy préfère énumérer les Pixies et Talking Heads comme influences principales.

Fontaines D.C.

L’un des groupes les plus prometteurs du pays, Fontaines D.C. fait un mélange efficace de punk écorché et de rock col bleu. On note surtout le charisme du chanteur Giran Chatten et son accent inoubliable. Leur premier album Dogrel débarquera un peu partout le 12 avril prochain. Pour les fans de Parquet Courts, Idles et Iceage.

The Thrills

Même si le mercure monte rarement au-delà des 20 degrés à Dublin, The Thrills avait un talent pour évoquer la plage et les journées ensoleillées. Groupe oublié avec le temps, le quatuor a réussi au milieu des années 2000 à construire des hymnes pop qui rappellent les années 1960. The Thrills n’a survécu que quelques années, mais a quand même bâti une discographie qui aidera à rapprocher l’été un refrain à la fois.

Tous ces artistes se retrouvent dans cette liste de lecture, aux côtés de géants de la musique et de groupes dont vous aviez complètement oublié l’origine.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Beatfaiseuse du mois : Ryan Playground

Entretien avec la multi-instrumentiste inspirée par Avril Lavigne.

Dans le même esprit