Susanne Serre

Primeur vidéoclip : Dis moi par Samuele

Une exploration sur le consentement grâce au BDSM.

« Le consentement, c’est cool ».

Voici ce que Samuele veut nous faire comprendre depuis la sortie de son dernier EP Dis-moi en septembre dernier. Déjà, lorsque nous l’avions rencontré.e, la notion de consentement était très importante pour l’artiste, avouant ille-même avoir vécu dans l’ignorance à une certaine époque : « quand j’étais jeune, je ne comprenais pas le consentement. À cause de ça, je n’ai pas toujours respecté le consentement des gens et souvent j’ai laissé des personnes ne pas respecter le mien. »

Or, voilà qu’ille nous offre en primeur un exemple des plus concrets avec le vidéoclip de la chanson titre de son EP qui explore le concept au travers d’une séance de kinbaku, une pratique sadomasochiste de bondage japonais. Réalisé par Susanne Serre, le clip nous rappelle l’importance de se sentir à l’aise lors de n’importe quelle pratique sexuelle et à n’importe quel moment durant celle-ci. Une chose qu’a apprise Samuele et qu’ille nous partage aujourd’hui.

« Depuis le jour où cette chanson m’est sortie du corps, j’ai eu envie d’y coller un clip super sexy représentant une forme ou une autre de BDSM. Dis-moi parle de consentement et c’est dans ma propre exploration du BDSM que j’ai vraiment compris le consentement, son importance, son impact direct, son pouvoir. »

Super sexy, indeed! On vous laisse donc avec le clip de Dis-moi

Pour suivre Samuele, c’est ici.

Pour lire son webzine sur le consentement réalisé avec le collectif NULE (qu’ille a cofondé), c’est ici.

Pour écouter sa musique, c’est là.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les sœurs Boulay racontent la démarche derrière « Nous après nous »

Regardez le nouveau vidéoclip des sœurs Boulay ici.

Dans le même esprit