Abby Gillardi

Quoi mettre dans vos écouteurs : Safia Nolin, Angel Olsen et TNGHT

L'équipe d'URBANIA Musique vous fait ses suggestions musicales.

À voir le nombre de couches que j’ai mises ce matin, et que j’ai enlevées en cours de route, il n’y a pas de doute : l’automne est arrivé. Et avec la nouvelle saison, vient nécessairement de la nouvelle musique. On vous partage donc nos coups de cœur du moment, afin de vous accompagner dans ces futurs journées de pluie.

Parce que des suggestions musicales, c’est comme des raisons pour acheter un pumpkin spice latte : on en a jamais assez.

Safia Nolin — J’ai demandé à la lune

D’entrée de jeu, si vous n’aimez pas l’original c’est que vous n’avez pas d’âme. Si vous n’aimez pas ce cover, vous n’avez pas de cœur non plus.

-Benoit Lelièvre, gestionnaire de communauté qui, lui, a un cœur.

IAM — Omotesando

Attention attention, IAM viennent de sortir un nouveau son ! OUI, vous avez bien entendu, le groupe mythique de Marseille annonce leur come-back avec un nouvel album qui sortira le 22 novembre et qui s’appellera Yasuke. Notez bien la date, parce que ça risque d’être quelque chose! En attendant, ils ont sorti vendredi leur titre Omotesando. Personnellement, j’aime bien. Ils ne s’éloignent pas trop de ce qu’ils ont l’habitude de faire. Comme dirait l’autre, «  l’équipe de choc est de retour, crie-le ».

Lucie Nguyen, stratège média qui sait manier le shuriken. 

Philippe Katerine — Stone avec toi

Je me dédie cette chanson d’un de mes artistes préférés. J’aime beaucoup être stone avec moi-même.

-Audrey PM, chargée de contenu qui est jamais stone avec nous.

Angel Olsen — Lark

J’ai atteint le point où je compte les dodos d’ici à la sortie du nouvel album d’Angel Olsen, le 4 octobre. J’avais adoré l’album My Woman en 2016, mais à en croire les deux premiers extraits du nouveau disque, elle se dirige tout droit vers la stratosphère. Je pense que All Mirrors, c’est un bon cheval sur lequel compter dans la course à l’album de l’année.

-Estelle Grignon, collaboratrice qui fait des X sur son calendrier.

Jean Leloup — Je joue de la guitare

Fait gris, fait froid, fait chaud, c’est noir dehors, je suis fatigué. C’est le temps de sortir la musique dark pis déprimante pis de s’enfoncer là-dedans. Pis, un des bons alliés pour ces situations-là, c’est Jean Leloup. Hier, je me suis retapé Les fourmis, et j’écoutais le classique Je joue de la guitare avec ma copine anglophone. Curieuse, elle m’a demandé de quoi parlait la chanson et j’ai réalisé que je ne m’étais jamais vraiment attardé à l’histoire de celle-ci. En lui expliquant que Jean Leloup raconte qu’il se sent seul et qu’il attend la mort arrivée, incapable de choisir une seule personne à aimer. Puis, j’ai réalisé que c’était la première fois que je disais à haute voix les propos de ce classique-là.

On dirait qu’en parlant de la chanson à voix haute comme ça, ça m’a fait réaliser à quel point ce texte-là était dramatique, et tout d’un coup, y a une grosse boule qui m’a pognée dans la gorge. Comme quoi on tient parfois des chansons pour acquises, en oubliant pourquoi elles sont devenues aussi populaires à la base…

Je vous partage ici la version live sur Exit, en espérant que vous preniez le temps vous aussi d’apprécier ce texte sublime.

Bon automne tout le monde.

TNGHT — Serpent

Maintenant, sur une note un peu plus légère, le duo de producteur Hudson Mohawke et Lunice (beatmaker montréalais) viennent de lancer un premier single en 6 ans et damn, ça slap en esti.

-Hugo Bastien, chargé de contenu qui se fait rattraper par le mois de septembre.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up