Quoi mettre dans vos écouteurs : TOKiMONSTA, Thundercat et un documentaire sur le punk

Les recommandations musicales de la semaine par l'équipe URBANIA Musique.

Les journées à moins mille degrés ont commencé, c’est donc le temps de se remonter le moral un peu. Et c’est là que l’équipe d’URBANIA Musique arrive à votre rescousse avec des recommandations qui sauront vous garder au chaud à l’arrêt d’autobus.

Parce que des suggestions musicales, c’est comme des combines sous nos pantalons : on en a jamais assez!

Real Estate – Paper Cup

Les indie rockers américains Real Estate ont enfin annoncé leur retour après presque 3 ans d’attente avec un nouveau et 5e album (sortie prévue le 28 février). Ils ont surtout lâché le premier titre Paper cup qui sonne comme un classique instantané si je me fie à mon acoustique. Pendant que la chanson parle de « grandir, prendre de l’âge », le clip, lui, nous donne envie de garder nos yeux d’enfants.

Romain Gabriel, directeur ventes & développement qui a gardé ses cheveux de chérubin. 

TOKiMONSTA (feat. EARTHGANG) — Fried for the Night

Le clip de Tokimonsta en collaboration avec EARTHGANG est simplement un plaisir visuel!

-Karl-Ernest Lessard, assistant-monteur adepte de psychédélisme.

Repudilation — Purging of Impurity

On m’a rappelé l’existence de ce démo, la semaine passée. Le génie de ces gars-là, c’est qu’ils ont écrit 4 chansons, inventé un style musical et complètement cessé de faire de la musique après. C’est un des premiers enregistrements de slam connus et non seulement c’est excellent, mais aussi comme ça que tous les bands que j’aime sonnent aux oreilles de mon père…. eeeeet, contrairement à la plupart des groupes slam, leur musique n’est pas profondément misogyne. Rockez sans retenue.

Benoit Lelièvre, gestionnaire de communauté maintenant libéré de ses dettes d’étude!

Punk

Si c’est pas déjà fait, je recommande d’écouter le docu Punk sur Crave. En tout cas moi, j’ai capoté.

1. J’ai rarement vu des musiciens aussi éloquents et poétiques et émotionnels en parlant de leur premier contact avec le punk.
2. Le respect mutuel que ces artistes se portent est trrrrrop nice, et même quand ils s’haïssent, c’est pour des raisons puériles et c’est quasiment fait de bonne guerre.
3. J’ai eu les larmes aux yeux en écoutant les divers hommages aux femmes dans le punk. Parce qu’une femme qui fait du punk c’est plus punk que n’importe quoi. Je connaissais les grandes lignes du mouvement et les artistes phares bien sûr, mais je suis ravie par tout ce que j’ai appris.

– Audrey PM, chargée de contenu et anarchiste à ses heures.

Kiblind — Mix #40

Je vous recommande cette superbe playlist d’électro envoûtante faite par un de mes meilleurs copains.

Diane Grappin, chargée de projets numériques aux cheveux de feu.

U 96 —Club Bizarre

Je vous offre ici une vieille toune des années 90, très appréciée des fans d’eurodance et de la communauté gay (à ce que j’ai pu observer).

En plus d’être un beat pas mal rétro, le clip qui accompagne cette musique est riche en effets spéciaux. Si vous n’êtes pas sûr de le visionner en intégralité, je vous recommande de tirer 2-3 lattes sur votre batte avant de cliquer sur play.

Un univers décalé à mi-chemin entre le cool et le dégueu.

Germain Barre, designer graphique fan du « plus c’est wash, plus c’est wow ».

Thundercat — Black Qualls

3 ans après son dernier album, Thundercat nous rappelle son statut de dieu de la basse avec son dernier single, Black Qualls, en featuring avec Childish Gambino et Steve Lacy. Il joue à Montréal le 19 Mars, vous devriez vous prendre un ticket, just saying.

Luke Vibert — Officers Club

J’enchaîne ensuite avec une vieille perle de Luke Vibert en plein hiver, histoire de vous dépoussiérer les hanches :

NOBRO —Marianna 

Et pour finir, le groupe montréalais punk/rock NOBRO vient de sortir le single Marianna pour leur prochain EP Sick Hustle. Ces femmes super talentueuses sont en ce moment en tournée canadienne avec les Distillers et l’adolescente en moi est vraiment heureuse pour elles. Elles passeront d’ailleurs à Montréal le 30 Janvier, alors get involved. Sans les Distillers par contre, ouin, pourquoi?!

-LuFo, monteuse qui en avait gros sur le cœur.

White Migz et Jeune Loup — 200 pour la zip

La quintessence de la vacuité du rap queb vient de s’unir sur une track légendaire signée White Migz et Jeune Loup. Même si une seule phrase sur deux entre dans les temps, on ne peut nier que la toune reste dans la tête.

Cela dit, je me dois de faire un shoutout à White Migz pour sa chanson avec ShreezBip, qui est une des tounes qui étaient le plus en rotation dans mes écouteurs durant les vacances des Fêtes.

Hugo Bastien, chargé de contenu complètement Rx.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Le train Bleu Jeans Bleu n’est pas près de s’arrêter

Après avoir passé l’été à dominer les ondes du Québec avec « Coton Ouaté », le quatuor montréalais Bleu […]

Dans le même esprit