Quoi mettre dans vos écouteurs : Tyler, The Creator, White-B et Doris Day

L'équipe d'URBANIA Musique vous fait ses suggestions musicales.

C’est aujourd’hui que se termine le long weekend et avec lui se dissipent les derniers effluves de Santa Teresa et de Metro Metro. Ayant laissé nos kits fluos trendys derrière, on doit recommencer à apprécier notre musique dans des écouteurs et à jeun. Mais ce n’est pas grave parce que de la bonne musique, c’est bon tout le temps (pas juste sur la MDMA)! Et ça tombe bien parce que notre équipe vous partage encore une fois cette semaine sa sélection.

Parce que des suggestions musicales, c’est comme des speakers qui sonnent bien à Metro Metro : on en a jamais assez.

Prince est plus vivant que jamais

Cette semaine je vous parle d‘une réflexion que j’ai eue. À la fois sur IGOR de Tyler, The Creator (GONE, GONE/THANK YOU) et sur Persuasion System de Com Truise (la pièce Existence Schematic), il y a des sonorités FULLL Prince. Sur Existence Schematic, on a presque droit au même drumkit que sur Something In the Water (Does Not Compute), chanson d’un de mes albums prefs de Prince. Depuis la mort du purple one, j’entends de plus en plus de références ou de clins d’œil à son style unique et ça me remplit de joie. VOILÀ C’EST DIT.

Guillaume Mansour, collaborateur hanté par l’esprit du Prince.

Doris Day

Cette semaine, je vais pleurer le décès de Doris Day, qui était une méga-star du cinéma au début des années 60. Je la connaissais surtout pour sa musique. Selon mon iTunes, j’ai écouté cette chanson 89 fois déjà (surtout en faisant la vaisselle), mais si iTunes avait existé quand j’avais 16-17 ans, il aurait fallu multiplier ce nombre par 6 934.

ReMastered : The Lion’s Share

Je vais aussi écouter ce documentaire qui raconte l’histoire de la chanson The Lion Sleeps Tonight.

-Audrey PM, chargée de contenu qui ne possède pas de lave-vaisselle.

Old Town Road, le vidéoclip

Je partage ça ici parce que j’avais finalement un peu oublié que la chanson existait, et que le clip était parfait. Vince Staples est le rappeur le plus drôle du game, don’t holla me.

Simon Tousignant, collaborateur qui a réveillé le cowboy qui sommeille en lui.

LaF

Je viens juste de découvrir LaF et ça me fait complètement tripper. Ça s’écoute tout seul! Ça me donne envie de mettre des petites bières dans mon sac à dos et d’aller passer l’après-midi au parc même s’il pleut pis qu’il fait frette.

Gabrielle Julien, coordonnatrice qui pense à son prochain congé.

Arlo Parks — Super Sad Generation 

J’ai bien accroché sur le EP de Arlo Parks, Super Sad Generation, qui est sorti au début du mois d’avril. Une Londonienne de 18 ans qui a une maturité singulière qui transparait dans sa musique, qui s’écoute particulièrement bien en ce printemps pluvieux et mélancolique de marde.

Injury Reserves — Injury Reserve

Ah pis j’ai pas eu le temps de l’écouter au complet, mais l’album de Injury Reserve est sorti vendredi dernier et mon niveau d’excitation est plutôt élevé.

Raphaëlle Huysmans, vice-présidente qui s’ennuie du soleil (comme nous tous d’ailleurs).

Tyler, The Creator — IGOR

Je n’ai pas encore eu la chance de donner à IGOR l’écoute qu’il méritait, mais vite de même, je ne peux pas dire que j’embarque. Tyler nous offre un album un peu plus punk qu’à l’habitude, explorant les sons organiques de la batterie, entre autres. J’ai l’impression que l’album va grow on me au fil des écoutes, mais pour l’instant, je me sens comme la première fois que j’ai écouté Yeezus : confus et un peu déçu. Six ans plus tard, je trouve encore que c’est le pire album de Kanye.

Espérons qu’IGOR occupera une meilleure place dans mon cœur.

White-B — Blacklist

Le jeune prodige du 5sang14 vient tout juste de lancer son premier album solo, Blacklist. C’est bien enregistré, de bonne qualité et même si les instrus sont relativement génériques, White-B s’en tire bien grâce à ses talents de chanteur (ou celui de ses ingénieurs de son, c’est selon). Bref, disons que pour un premier album, ce n’est pas gênant. Très hâte à la suite des choses. 

Hugo Bastien, chargé de contenu qui continue son récit.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

55 femmes DJ à booker

Plus d'excuses pour ne pas diversifier vos programmations.

Dans le même esprit