La scène après la civière : Ces artistes qui nous reviennent

Afin d'avoir un peu d'espoir, voici quelques artistes ayant poursuivi leur carrière après un malheureux séjour à l'hôpital.

Il est difficile de rester impassible devant les embuches qu’a dû traverser l’ancienne star de Disney, Demi Lovato. Le 24 juillet dernier, la chanteuse a été hospitalisée, suite à une apparente overdose d’opioïde.

Heureusement, plusieurs sources ont rapporté que la chanteuse avait récemment quitté l’hôpital pour se rendre dans un centre spécialisé dans le traitement des dépendances. C’est avec une lueur d’espoir, un certain optimisme et en espérant encourager Demi Lovato ainsi que ses fans qu’a été conçue cette petite liste de come-back légendaires d’artistes après une visite quasi fatale chez le médecin.

Parce qu’il fait du bien des fois de voir qu’on peut s’en sortir, même quand la vie nous rentre dedans avec un train.

L’accident de quatre-roues d’Ozzy Osbourne

Au début des années 2000, la télé-réalité se risquait à son lot de surprises non-scriptées. L’une de ses surprises fut sans conteste cet évènement définitif dans la vie d’Ozzy Osbourne. Lors du tournage de l’émission culte The Osbournes, le célèbre mangeur de chauve-souris s’en est allé au ras des pâquerettes dans un terrible accident de VTT. Clavicule brisée, côtes fracturées, organes vitaux atteints, la mort semblait imminente, mais voilà que l’homme revient à la vie sous les bons soins des urgentologues.

Un miracle qui a frappé l’antéchrist. Ironie quand tu nous tiens.

Les neuf balles adressées à 50 Cent

Avec un titre comme Get Rich or Die Tryin’ on peut se douter que ce classique de 50 Cent a un lien, de près ou de loin, avec la mort.

Avec un titre comme Get Rich or Die Tryin’ on peut se douter que ce classique de 50 Cent a un lien, de près ou de loin, avec la mort. En effet, le rappeur de Queens a été touché directement par une rafle de balles lors d’un règlement de compte en 2000.  Troué à neuf reprises, Curtis Jackson (de son vrai nom ) a pris la direction non pas du magasin de bonbons, mais bien de la salle d’opération, d’où il est revenu pour nous offrir un album désormais culte.

Et au Québec : Ti-Cuir à l’hôpital

En février 2009, c’est Éric Lapointe qui séjourne en clinique. Le rockeur est alors en proie au delirium tremens dû à un sevrage d’alcool. Cette visite en centre hospitalier met un frein momentané à sa carrière, ébranle les fans et les gens de l’industrie. Des personnalités diverses soutiennent l’interprète de Mon ange, dont notamment Nathalie Petrowski. Peu de temps plus tard, Ti-cuir is back, avec assez de fougue pour nous laisser un Brume de ta bouche bien senti.

On sait déjà Demi hors de danger. Si ces trois-là ont pu s’en sortir, on a confiance qu’avec le soutien de son entourage, elle a encore de belles années devant elle.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Lettre ouverte de Robin Aubert à Safia Nolin

«Une poignée de belles phrases sans trop de raison. Juste parce que tu le mérites»

Dans le même esprit