Shallow et les autres : sur qui devriez-vous parier aux Oscars ?

Est-ce que Lady Gaga et sa bande auront vraiment de la compétition ce dimanche ?

La 91e cérémonie des Oscars a eu une genèse si troublée qu’on pourrait presque faire un long-métrage sur tous les rebondissements et controverses. Après des semaines d’incertitudes, on sait qu’au final dimanche soir, il n’y aura pas d’animateur principal, qu’aucun prix ne sera remis durant les pauses publicitaires et que quatre des cinq pièces sélectionnées pour le prix de la meilleure chanson originale seront jouées.

Dans ce dernier cas, l’Académie a fait volte-face sur sa décision de ne présenter sur scène que les deux pièces les plus populaires. Le public aura donc la chance d’entendre certaines chansons qui n’ont pas eu l’occasion de briller en dehors de leurs films respectifs. D’ici là, voici un aperçu des cinq candidats et de leurs chances de gagner.

Lady Gaga & Bradley Cooper – Shallow (A Star Is Born)

Si les autres en liste sont des David, Shallow est un méga-Goliath à 12 têtes qui crachent du feu. Forte de nominations prestigieuses aux derniers Grammys, la pièce a connu un grand succès à a radio, dans les palmarès et dans les galas précédents, où elle a gagné entre autres le Golden Globe de la meilleure chanson originale.

Mais attention! Ce genre de succès ne garantit pas toujours un Oscar. De gros hits comme Can’t Stop the Feeling! de Justin TimberlakeEarned It de The Weekend et même I Don’t Want to Miss a Thing d’Aerosmith sont toutes reparties les mains vides au prestigieux gala. Pendant ce temps, This Is Me, tirée du film The Greatest Showman, a perdu devant Remember Me du film Coco l’an dernier aux Oscars, malgré son prix aux Golden Globes. En fait, seulement huit chansons ont réussi à remporter les deux prix dans les vingt dernières éditions.

Malgré tout, le succès monstre de Lady Gaga et Bradley Cooper partent comme grands favoris pour remporter les honneurs. Shallow est une chanson poignante, touchante et qui accompagne un moment-clé du film. Enfin, il ne faut pas oublier qu’il s’agit déjà de la quatrième fois que l’histoire d’A Star Is Born est portée au grand écran. En 1976, la pièce Evergreen de Barbara Streisand lui avait d’ailleurs permis de mettre la main sur le prix.

Kendrick Lamar & SZA – All the Stars (Black Panther)

Avec un profil plutôt similaire à Shallow, la chanson phare de Black Panther pourrait aussi repartir avec les grands honneurs. Aux derniers Grammys, les deux pièces s’affrontaient dans les catégories de meilleur enregistrement, meilleure chanson et meilleure chanson pour un média visuel de l’année. All the Stars a aussi reçu une nomination aux Golden Globes, mais est reparti bredouille.

Toutefois, même si l’Académie est souvent perçue comme conservatrice, elle a prouvé par le passé être ouverte au hip-hop. C’est ainsi que Lose Yourself ou It’s Hard Out Here For a Pimp et plus récemment Glory de Common et John Legend sont reparties avec la précieuse statuette. Et puis Kendrick Lamar et SZA demeurent les deux des artistes les plus en vogue en ce moment. À défaut de parier sur ShallowAll the Stars pourrait être un bon choix.

Jennifer Hudson – I’ll Fight (RBG)

On arrive maintenant au rang des chansons inconnues. Celles que les Oscars ne voulaient pas présenter sur scène. Celles qui n’ont pas réussi à attaquer les palmarès et les stations de radio. Bref, celles qui sont si méconnues qu’elles n’ont pas encore leur propre page Wikipédia.

Parmi les trois chansons restantes, I’ll Fight est peut-être celle qui aurait eu le meilleur potentiel pour devenir un succès. Aidée par la voix de Jennifer Hudson, la chanson inspirante accompagne le documentaire sur la vie de la juge américaine Ruth Bader Ginsburg. Avec une victoire dimanche, ce serait facile d’imaginer la chanson percer au moins le bas des palmarès. Il faut dire que l’ancienne participante d’American Idol n’est pas inconnue des Oscars. Avec le film Dreamgirls en 2006, elle avait remporté le prix de la meilleure actrice de soutien; sa chanson Love You I Do du même film avait aussi récolté une nomination. Toutefois, en cas de victoire, Jennifer Hudson n’aura pas son nom sur le précieux trophée: c’est plutôt à l’autrice-compositrice Diane Warren que sera remise la statuette.

Willie Watson & Tim Blake Nelson – When a Cowboy Trades His Spurs for a Wing (The Ballad of Buster Scruggs)

Pas besoin d’entendre les Yippee-ki-iy-ay du refrain pour comprendre qu’on a à faire avec une chanson country: le titre seul est suffisant. Le choix musical est pertinent: la pièce accompagne la fin d’un duel de cowboy. Ici, il s’agit d’un duo entre le cowboy victorieux et l’esprit du cowboy déchu. La chanson met ainsi fin à l’une des six vignettes d’inspiration western de ce film des frères Coen, disponible sur Netflix. 

Si la chanson demeure amusante, ses chances de gagner sont plutôt minces. Même les amateurs de paris risqués devraient s’abstenir de mettre leur argent sur ce candidat.

Emily Blunt – The Place Where Lost Things Go (Mary Poppins Returns)

Dernière chanson en lice, The Place Where Lost Things Go ne dévie pas trop de ce à quoi on s’attend d’une chanson de Disney. Ici, la musique est sirupeuse, la voix rappelle le théâtre et le résultat a peu de sens hors contexte. Toutefois, pour le compositeur et coauteur de la pièce Marc Shaiman, une victoire serait énorme. Il deviendrait ainsi le 16e membre du cercle exclusif des EGOT. Ce club sélect comprend les individus qui ont su remporter un Emmy, un Grammy, un Oscar et un Tony, respectivement pour la télévision, la musique, le cinéma et le théâtre. 

La 91e cérémonie des Oscars aura lieu le dimanche 24 février dès 20h. En plus des nommés pour la chanson originale de l’année, on souhaite la meilleure des chances aux équipes de Fauve et Marguerite, les deux représentants québécois dans la catégorie du meilleur court-métrage.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up