Snoop Dogg a fait un spectacle dans une université accompagné de « poles dancers »

Dans la catégorie « Performance de bon goût », les nommés sont…

« What’s my motherfuckin’ name » disait Snoop Dogg en 1993 sur son album Doggystyle. Plus de 20 ans plus tard, c’est plutôt « What’s your motherfucking problem? » que le rappeur a scandé après avoir reçu une plainte pour sa dernière performance.

Eh oui, il y a quelques jours, le rappeur californien s’est attiré les foudres de plusieurs personnes suite à un spectacle présenté à l’Université du Kansas où il était accompagné sur scène par… des pole-dancers.

Présenté dans le cadre d’une célébration présaison pour les nouvelles équipes de basket de l’établissement, le spectacle n’a pas plu du tout à l’organisation, qui s’est empressée de publier des excuses officielles. Dans le texte, on précise qu’ils avaient demandé au Dogg de faire une version clean de ses chansons, mais que celui-ci n’a pas vraiment suivi les recommandations. En effet, il aurait plutôt interpréter ses chansons sans se censurer, accompagné de guns qui pitchent du cash dans la foule. 

En réponse à la lettre d’excuse, Snoop a dit comprendre le point de vue de l’Université, mais ne s’est pas vraiment excusé, déclarant que l’audience avait apprécié le spectacle malgré tout. « When you pay for Snoop Dogg, you gon’ get Snoop Dogg » a-t-il déclaré à Howard Stern lors d’un passage à son émission.

Tenez-le-vous pour dit!

Curieux de voir ce moment d’anthologie universitaire? Le voici en intégrale ici :

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up