Hugo Bastien

Sunday Service : Kanye West fait maintenant des messes musicales

Après s'être déclaré un dieu, Yeezy joue aux évangélistes.

En 2018, Kanye West était partout dans les médias, et pas toujours pour les bonnes raisons. Depuis le début de l’année toutefois, Kanye a réussi à se faire plus subtil dans les médias à potins. Le rappeur aux mille controverses n’a pas tweeté depuis le 1er janvier et semble maintenant se concentrer sur ce qu’il fait de mieux : la musique. Mais attention : il n’est pas question d’un nouveau mixtape ou d’une collaboration louche. Depuis la mi-janvier, le vétéran de la scène rap offre tous les dimanches un concert privé aux allures de grande messe gospel. Bienvenue au Sunday Service.

Chaque dimanche donc, West réunit une chorale gospel, un ensemble musical et des membres exclusifs de son cercle d’amis pour de longs jams. On y joue de nouvelles versions de vieilles chansons ainsi que quelques exclusivités dans un style propre à ce qui se joue dans les églises afro-américaines. Kanye sert ici de producteur plus que d’artiste principal, puisqu’il ne rappe presque jamais. Les chansons y prennent une tournure inspirante et des allures de célébration. Avec des chansons aux références chrétiennes comme Jesus Walks, le résultat est assez saisissant.

En même temps, il ne faut pas s’étonner que les chansons de Kanye West fonctionnent si bien dans cet environnement. La musique gospel a toujours fait partie de son ADN. Oui, ses chansons peuvent être vulgaires. Oui, c’est un sacrilège de faire une chanson qui s’appelle I Am a God. Mais s’il y a une constance sur tous les albums de Kanye, c’est l’importance de la voix comme instrument. Ses chansons regorgent de chœurs en tout genre. De pouvoir entendre ces chansons sans tout le lustre d’un studio et dénudées de production dispendieuse donne un deuxième souffle à son œuvre.

Un avant-goût de Yandhi?

Surtout, il s’agit là d’un aperçu drôlement intéressant du processus créatif du Kanye West de 2019. Yeezy avait annoncé l’année dernière avoir déjà commencé à travailler sur un nouvel album nommé Yandhi. Ce n’est donc sûrement pas un hasard si le rappeur de Chicago inclut de nouveaux morceaux dans ses concerts. Par exemple, lors de son septième service, il s’est amusé comme un fou à essayer un nouveau beat qui rentre drôlement bien.

Est-ce donc dire que le prochain album de Kanye sera à saveur gospel? Pourquoi pas ? Tant qu’à avoir flirté avec ces influences pendant plus de 15 ans, force est d’admettre que cela a beaucoup de sens. Toute sa carrière, Kanye West a aimé déjouer les attentes et faire des virages brusques entre ses albums. Ses derniers opus solos étaient très électroniques : il pourrait donc être très intéressant de le voir dans un style plus organique et spirituel. 

GOOD Friday 2.0

Surtout, Kanye West ne laisse rien au hasard. Bien que les chances que vous puissiez assister à un service sont pas mal nulles (on ne peut pas tous être des Tyler the Creator, des Katy Perry ou des David Letterman), ce n’est pas grave puisque ces concerts ne sont pas faits pour rester secrets. 

Kim Kardashian partage régulièrement des extraits des messes de son mari et de nombreuses vidéos pullulent sur le web. Il ne suffit que de taper « Kanye West Sunday Service » sur YouTube pour trouver des dizaines de résultats. Certains ne présentent que des moments forts, des fragments tirés de stories Instagram, mais on peut aussi retrouver cette longue vidéo de la 4e semaine, où, pendant une heure, on peut entendre des versions retravaillées de Father Stretch My Hand Pt.1Heard ‘Em Say et Ghost Town. On y retrouve aussi plusieurs chansons inédites.

C’est donc dire que Kanye West laisse ses invités filmer comme bon leur semble les sessions. Certaines vidéos sont en ligne depuis plus de deux mois, sans que le principal intéressé ne les fasse retirer, lui qui a l’habitude de le faire automatiquement.

Après tout, on l’a déjà vu faire preuve de transparence dans le passé. On n’a qu’à penser à sa série GOOD Friday, qui avait mené à la sortie de son magnum opus My Beautiful Dark Twisted Fantasy en 2010. À l’époque, Kanye West avait fait paraître une nouvelle chanson gratuite chaque vendredi pendant trois mois avant la sortie de l’album. Plusieurs des pièces offertes étaient des versions prématurées ou remixées de chansons qui ont abouti sur le disque.

Est-ce que les Sunday Services rempliraient le même rôle pour son nouvel album? Une chose est certaine : s’il s’agit là vraiment d’un avant-goût de Yandhi, on se dirige vers un sacré bon projet.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up