Comment survivre à un show sans son cellulaire

De plus en plus d'artistes interdisent les cellulaires dans leur spectacle, que faire ?

Quiconque est allé voir un spectacle de musique dans les dernières années a pu remarquer un fléau de plus en plus important : les ost*s de fatigants avec leur cellulaire. Que ce soit là cause des classiques Snapchatteux, ou bien celui qui filme le spectacle en entier pour le mettre sur YouTube, ou ceux qui parlent carrément au téléphone pendant le spectacle, nous avons tous déjà vécu une expérience de spectacle désagréable à cause des cellulaires des autres.

Les gadgets électroniques sont en fait devenus tellement problématiques que certains artistes, dont Jack White, Ariana Grande et Dave Chappelle, ont commencé à les interdire à leurs spectacles. Les raisons sont multiples : éviter la prise de photo et de streaming en direct, mais surtout (dans le cas des humoristes), empêcher que du contenu soit filmé et publié hors contexte sur le web.

La technique pour bloquer les cellulaires est plutôt simple : en entrant dans la salle, le spectateur glisse son appareil dans une pochette qui est ensuite fermée magnétiquement. Advenant une quelconque urgence (genre prendre ses DM sur Instagram, ou quand on soupçonne que son domicile brûle), le spectateur peut quitter la salle vers une zone où son cellulaire sera déverrouillé pour qu’il puisse l’utiliser.

Les réactions par rapport à ces techniques sont plutôt variées, allant du « Thank God, il était temps  » à « Ben si c’est comme ça, j’irai pas à ton show ». Le présent texte s’adresse plutôt à la deuxième catégorie de personnes.  Afin de réduire votre anxiété, nous vous avons préparé un petit guide de trucs pour apprécier un spectacle, sans votre précieux compagnon électronique.

#1 Occuper ses mains

On peut comprendre qu’en effet, ne pas avoir accès à la machine qui nous « sauve » dans la vie de tous les jours est hautement anxiogène. Tout d’un coup on ne sait plus trop quoi faire de nos mains. C’est pourquoi nous vous suggérons soit de les mettre dans vos poches, ou tout simplement de participer à la soirée. Ça peut sembler ridicule, mais pourquoi ne pas applaudir après chaque chanson, ou pour les plus téméraires, taper le rythme sur sa cuisse?

Votre sentiment de mains vides disparaîtra naturellement, sans douleur, en plus de créer de l’ambiance dans le concert. PROACTIVITÉ!

#2 Partager l’expérience avec des amis

Une chose que l’on réalise une fois notre téléphone cellulaire déposé à l’entrée, c’est que nous ne sommes pas seuls… Autour de vous se trouvent des centaines de personnes désarçonnées par leur manque de technologie. Parfois, ces personnes sont même des ami.e.s, que vous n’aviez pas remarqué.e.s parce que vous étiez occupé à les texter. Alors pourquoi ne pas faire comme les gens en 1803 et regarder le spectacle avec eux, en partageant des moments cocasses du genre : « Yes ça c’est ma toune! » ou « On peut tu échanger de place, le gars à côté de moi pue. »

Souvenirs impérissables et anecdotes croustillantes garanties.

#3 Observer les gens autour de vous

De nos jours, personne n’est capable de concentrer son attention plus de 15 minutes sur quelque chose. Si jamais vous êtes incapables de continuer à fixer la scène, et que l’envie vous prend de sortir votre cellulaire, voici un petit truc : observez les gens dans la salle. Par expérience, c’est une activité plutôt divertissante. Vous aurez la chance d’apprécier tous les clichés des salles de spectacles : le gars qui se cache pour fumer un joint, celui qui essaie de partir un mouvement de body surfing sans que ça lève, pis la fille qui se ramasse dans le moshpit sans le vouloir.

N’oubliez jamais que le vrai divertissement, c’est de juger des inconnus de manière inoffensive.

#4 Regarder le spectacle

Le vrai problème avec les appareils électroniques dans les spectacles, c’est qu’ils nous font oublier pourquoi on est là, c’est-à-dire regarder un spectacle. Alors si à l’avenir vous assistez à un événement musical, et que l’angoisse de ne pas pouvoir prendre vos courriels vous prend à la gorge, prenez une grande respiration et fixez la scène devant vous. Écoutez les applaudissements de la foule et admirez votre groupe préféré.

C’est un moment spécial que vous partagerez une fois dans votre vie avec quelques personnes, ce serait bête de manquer ça…

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Lettre ouverte de Robin Aubert à Safia Nolin

«Une poignée de belles phrases sans trop de raison. Juste parce que tu le mérites»

Dans le même esprit