Germain Barre

Quel genre de musique joue dans un club chrétien ?

Ça couvre plus large qu'on pense.

Dans les dernières semaines, un mystérieux Club chrétien a attiré notre attention chez URBANIA Musique. Faisant la promotion d’un endroit cool pour les mélomanes, le Louange Club ouvrira ses portes samedi prochain, après une campagne promotionnelle flamboyante flirtant avec la définition du mot « club » pour attirer l’attention.

Sous le thème « célébrez sainement », le Louange Club promet un tout nouveau concept à Montréal.

On s’est entretenue avec YM St-Jerome, artiste et responsable de la programmation, afin de percer le mystère derrière ce club.

C’est quoi le Louange Club?

Pourquoi on dit le premier CLUB catholique c’est que, comme vous faites chez URBANIA, on veut toucher un peu ce qui est dans la controverse, qui fait parler, qui est hors de l’ordinaire. On a décidé de faire un club social pour que les gens qui prônent les valeurs chrétiennes puissent se réunir. Donc, ce n’est pas un nightclub, comme les gens peuvent croire. Il existe des clubs de lecture, des clubs de sports : le mot « club » veut simplement dire un rassemblement de personnes avec les mêmes inspirations, les mêmes valeurs qui se regroupent quelque part.

On fait comme une maison de jeunesse où il va y avoir des boissons non alcoolisées, une table de billard, de baby-foot. C’est ouvert à tous, mais les valeurs véhiculées sont des valeurs chrétiennes. Je donne souvent l’exemple du Apple Store. Je peux entrer dans le magasin avec un Samsung dans les poches, mais je ne dois pas m’attendre à ce que le Apple Store offre un service pour mon Samsung. Les propriétaires du club veulent projeter leur foi, leurs valeurs d’idéologie chrétienne.

Ça a vraiment attiré l’attention le concept de club. Les gens ont cru que c’était un nightclub, mais c’est pas ça.

Ça va avoir l’air de quoi une soirée au club?

On a décidé qu’en soirée il va y avoir de la musique chrétienne. On retrouvera de tous les genres : rap, reggae, hip-hop, R&B, rock. L’important c’est que les artistes qui performeront prônent également les valeurs chrétiennes.

Il va y avoir des DJs, des artistes invités connus dans la communauté, mais ailleurs aussi. Le but, c’est de permettre à tout le monde de s’amuser, célébrer en toute quiétude.

Au lieu d’aller quelque part où il y a de l’alcool qui ça incite à la bagarre, au sang chaud, on voulait proposer un aspect lounge, quelque chose de bien relaxe.

Mais pourquoi sans-alcool? C’est dans les valeurs chrétiennes de ne pas boire lorsqu’on va dans les clubs?

Il y a une raison principale, c’est qu’avant la place était une institution bancaire. La vocation de l’endroit a été changée et aller chercher le permis d’alcool c’était compliqué pour être dans les dates de lancement.

On a préféré garder ça simple, sans alcool pour des raisons techniques. Mais aussi, la plupart des statistiques démontrent que lorsqu’il y a de l’alcool, il y a plus de bagarres. On ne peut pas imposer aux gens de ne pas boire, mais on peut favoriser un climat sain en leur disant : « il n’y a pas d’alcool, mais si tu veux boire à l’extérieur de Louange Club, c’est votre décision. »

C’est quand même dispendieux, 20 $ pour la soirée d’ouverture! Où va cet argent?

C’est un shared revenue avec les artistes qui performent. Donc l’artiste qui vient performer n’a pas un cachet préparé à l’avance. C’est plutôt du monde qui veut nous aider puisqu’on est à nos débuts. C’est la raison du prix du billet, pour qu’on puisse en donner un peu aux artistes, mais aussi financer le Louange Club.

Quand il n’y a pas d’artistes, c’est gratuit! Le 35 $ c’est pour le côté VIP. La personne n’a pas besoin de payer pour ses consommations, on lui donne de la boisson et un snack.

La salle accueillir jusqu’à combien de personnes?

On limite ça à 200-250, parce que la salle a une capacité maximale de 300 personnes.

Avec toute votre campagne de publicité sur les réseaux sociaux, qui sort de l’ordinaire, vous cherchez à rejoindre qui exactement dans la communauté chrétienne?

On cherche à rejoindre tous ceux qui ont un côté mélomane, qui aiment l’ambiance festive. On veut des gens qui recherchent une ambiance décontractée. Après ça, on veut aussi rejoindre monsieur, madame tout le monde.

La programmation pour le reste des soirées ressemble à quoi?

On travaille également sur une formule 5@7 dans laquelle on va élaborer des sujets tabous : mariage, homosexualité, sexualité. On ressent que les gens qui défendent les valeurs chrétiennes se cachent parfois derrière certaines questions. On cherche à ouvrir le dialogue. On aimerait aussi faire un karaoké avec des chansons d’artistes chrétiens.

Ça fait longtemps que la communauté parle de soirées de ce genre, on est juste les exécutifs de ce désir au Louange Club.

Si jamais vous avez envie d’un avant-goût de la soirée de samedi et de la musique qui y sera jouée, YM St-Jérôme vous propose cette playlist. Bonne écoute.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up