Un nouveau single country sur la crise des opiacées pour Grimes

Accompagné d'un vidéoclip apocalyptique.

Elle nous avait habitués à une musique électronique expérimentale, mais la Canadienne Grimes vient de dévoiler le quatrième extrait de son imminent album Miss Anthropocene et elle crée la surprise avec une ballade endeuillée aux accents country.

C’est la mort de Lil Peep en 2017 qui aurait inspiré cette chanson à la musicienne. «Delete Forever aborde la perte d’un être cher en lien avec la crise des opiacées et le sentiment de haine envers soi-même qui survient lorsque le processus de deuil imite les comportements qui ont coûté la vie à vos amis», rapporte son communiqué de presse.

Les paroles de la chanson, très personnelles sont accompagnées par des accords de guitare étonnamment simples, du banjo et du violon électrique.

«Funny how they think us not even on the brink. Innocence was fleeting like a season. Cannot comprehend. Lost so many men. Lately, all the ghosts turn into reasons and excuses.»

(Traduction libre : C’est drôle comme ils ne croient pas qu’on est au bord du gouffre. L’innocence disparaît comme une saison. C’est incompréhensible. On a perdu tellement d’hommes. Dernièrement, les fantômes sont transformés en excuses.»

Le vidéoclip qui accompagne le titre présente Grimes en train de se morfondre sur son trône d’impératrice au milieu d’un paysage apocalyptique et surréaliste. Avec ce changement de cap inattendu, on a hâte d’entendre l’album au complet le 21 février.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Une des meilleures tounes de l’année est…un message d’intérêt public ?

De Greta Thunberg à nos propres stars locales de l’environnement, les jeunes partout dans le monde se conscientisent aux changements climatiques.

Dans le même esprit