Voici 5 chansons composées par l’intelligence artificielle (oui… c’est un peu terrifiant)

À quand un album composé par SIRI ?

Le mois dernier, l’agence numérique Space150 a mis en ligne une chanson d’un certain TravisBott intitulée «Jack Park Canny Dope Man [Official]». Il s’agit en fait de la création d’un programme d’intelligence artificielle qui a ingurgité le répertoire de Travis Scott pendant deux semaines avant de régurgiter un morceau original. Et le résultat est troublant. Mis à part les paroles incompréhensibles, ça ressemble drôlement à du vrai Travis Scott.

On vient encore de monter d’un niveau dans notre utilisation de l’intelligence artificielle en musique. Mais les expérimentations ne datent pas d’hier.

Illiac Suite par l’ordinateur ILLIAC

Croyez-le ou non, tout ça a commencé dans les années 1950 dans une université de l’Illinois. L’ILLIAC (Illinois Automatic Computer) était un ordinateur pionnier et on considère son oeuvre comme la première composition originale par un ordinateur. Les professeurs et compositeurs Lejaren Hiller et Leonard Issacson ont programmé l’ILLIAC pour générer des notes au hasard, après lui avoir appris quelques règles de composition classique. 

I AM AI de Taryn Southern

En 2018, la YouTubeuse et ex-participante d’American Idol Taryn Southern a utilisé l’intelligence artificielle pour composer avec elle l’album pop I AM AI. Rythmiques, accords et mélodies ont été générés grâce à plusieurs programmes qui avaient auparavant analysé des tonnes et des tonnes de chansons pop. Taryn Southern dit considérer l’IA autant comme un outil qu’une collaboratrice. Sans vouloir bitcher, cette collaboration -bien qu’historique- ne révolutionne pas vraiment la musique.

Le projet AIVA

AIVA se revendique comme une intelligence artificielle capable de «composer des trames sonores remplies d’émotion». Elle a appris les partitions des plus grands compositeurs du classique à nos jours, et peut aujourd’hui vous composer une pièce originale en quelques secondes si vous vous abonnez sur son site.

Holly Herndon & Jlin (feat. Spawn) – Godmother

La compositrice californienne Holly Herndon et son partenaire ont créé une machine intelligente baptisée Spawn, qui écoute les performances de ses « parents » et leur entourage, puis génère des morceaux… épeurants. Selon Holly Herndon, les créations de Spawn illustrent de façon honnête l’état de nos connaissances dans le domaine de l’IA. « Spawn est encore un bébé!» Pas le bébé le plus cute de la gang, on va dire.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les 6 meilleurs drummers metal de tous les temps

Jouer de la musique la pédale au plancher!

Dans le même esprit